Vie Portuaire
Lorient veut relancer sa filière de réparation navale

Actualité

Lorient veut relancer sa filière de réparation navale

Vie Portuaire

De la réparation navale civile à Lorient. Un vieux dossier, régulièrement remis sur la table des négociations entre les collectivités locales et les professionnels de la place, avec notamment l’Interprofession du port de Lorient. Le port morbihanais dispose en effet d’un important creuset de personnels qualifiés puisque près de 1400 personnes travaillent actuellement dans la réparation navale.

Celle-ci est aujourd’hui concentrée sur le rond de Keroman, au cœur du port de pêche sur l’aire de réparation navale, gérée par la société d’économie mixte Lorient-Keroman, dont l’actionnaire majoritaire est l’agglomération de Lorient.  Elle a été équipée, au début des années 2000 - alors que Jean-Yves Le Drian était maire de Lorient, d’un élévateur permettant de soulever des navires d'un poids pouvant atteindre 650 tonnes. Un bel investissement qui a permis à Lorient de sécuriser sa place sur le marché de la réparation des bateaux de pêche et des petits bateaux de commerce. Mais qui a ses limites.

 

 

L'élévateur du slipway de Keroman (MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

L'élévateur du slipway de Keroman

Port de Lorient