Marine Marchande
Louis Dreyfus Armateurs intéressé par Norfolkline

Actualité

Louis Dreyfus Armateurs intéressé par Norfolkline

Marine Marchande

L'armement français Louis Dreyfus Armateurs, au travers de sa filiale LD Lines, suit de près une éventuelle cession de Norfolkline par A.P. Moller-Maersk. Le géant danois, en pleine restructuration de ses activités maritimes, pourrait en effet se séparer de sa filiale. « Nous n'avons jamais caché notre intérêt pour le détroit du Pas-de-Calais », commente-t-on chez LDA. Un éventuel rachat de Norfolkline ? « Pour le moment il n'y a pas de dossier et nous n'avons pas été approchés. Ce qui pourrait nous intéresser, c'est la ligne Douvres-Dunkerque ». Norfolkline n'est, en effet, pas uniquement présente dans le détroit, où elle arme 3 ferries. La compagnie aligne en tout une vingtaine de navires et opère aussi bien en mer du Nord qu'en mer d'Irlande.
En plein essor, Norfolkline a amélioré en 2007 de plus d'un million de tonnes son trafic entre Dunkerque et Douvres. Les trois ferries de la compagnie ont transporté 12.36 millions de tonnes, contre 11.1 millions en 2006 (+11%). La compagnie a vu aussi connu une belle progression du fret, avec 560.000 camions embarqués, soit 30.000 unités supplémentaires par rapport à l'année précédente. Le secteur du tourisme a, quant à lui, connu une augmentation importante, avec près de 528.000 voitures particulières, contre 420.000 en 2006. Enfin, le nombre de passagers transportés a fait un bond de 27% à 2 millions de personnes, à comparer au million et demi de 2006.

Nouveaux développements en Manche centrale

La reprise de la ligne serait donc une excellente affaire pour le groupe français, dont on s'est demandé, un temps, s'il ne se porterait pas candidat à la reprise de SeaFrance, toujours sous le contrôle de la SNCF. L'intérêt porté à Norfolkline semble indiquer que cette option n'est pas d'actualité.
C'est en 2005 que le Louis Dreyfus Armateurs s'est lancé sur le marché du transmanche. Le groupe a d'abord racheté l'ex-Pride of Aquitaine (de P&O), rebaptisé Norman Spirit et mis en service entre le Havre et Portsmouth en octobre 2005. Puis, fin 2006, il a décroché la délégation de service public pour la liaison Dieppe-Newhaven, assurée depuis un an par les deux navires de Transmanche Ferries. Alors que des triangulaires ont été inaugurées à l'été 2007 entre Le Havre et Newhaven, LD Lines a annoncé l'an dernier la commande d'un nouveau ferry pour renforcer le service au départ du Havre (une seconde unité est en option). La compagnie ne va, toutefois, pas attendre la livraison du bateau, prévue fin 2010, pour accroître ses capacités. En attendant, un navire flambant neuf, actuellement en construction à Venise, sera affrété à compter du mois de novembre pour opérer la rotation vers Portsmouth en semaine et vers l'Irlande le week-end.

Louis Dreyfus Armateurs