Défense
L'Ouragan toujours bloqué à Toulon

Actualité

L'Ouragan toujours bloqué à Toulon

Défense

Le transport de chalands de débarquement, qui doit être transféré à l’Argentine, est toujours bloqué à Toulon. Initialement, le TCD devait être livré à l’occasion de l’escale de la Jeanne d’Arc, à Buenos Aires, du 13 au 17 mars dernier. Entre temps, la polémique autour du démantèlement de l’ex-Clemenceau a rendu l’opération plus complexe, le gouvernement argentin craignant une opposition de la part des militants anti-amiante. Comme tous les bâtiments construits avant 1995, le navire contient en effet de l’amiante, utilisée pour l’isolation. Ce contretemps retient également le futur équipage, qui est arrivé dans le Var il y a trois mois. En attendant la signature définitive de l’accord de transfert, les marins argentins continuent donc de s’entraîner avec leurs homologues français, présents à bord. Plusieurs exercices ont notamment été menés au large de Toulon ces dernières semaines.

Mis en service en 1965, l’Ouragan mesure 149 mètres de long pour un déplacement de 8500 tonnes. Il peut embarquer jusqu’à 8 chalands de transport de matériel (CTM) et permettra à l’Argentine de disposer d’une force amphibie importante, à l’échelle de l’Amérique latine. Sistership de l’Ouragan, l’Orage doit également traverser l’Atlantique en 2007 et changer de pavillon. Le coût d’acquisition de ces deux unités serait d’environ 400.000 dollars. La France doit également profiter du transit du premier TCD pour livrer 5 radars Iguane. Ces appareils sont destinés aux 11 Super Etendard de l’aéronavale argentine.
_______________________________________

Voir la fiche technique des TCD Ouragan et Orage

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française