Défense
L’un des nouveaux OPV tunisiens de passage à Toulon

Actualité

L’un des nouveaux OPV tunisiens de passage à Toulon

Défense

Troisième des quatre nouveaux patrouilleurs hauturiers de la marine tunisienne, l’Hannon est arrivé à Toulon dimanche 11 octobre. L’occasion de voir d’un peu plus près ce bâtiment aux lignes assez singulières. L’Hannon a été mis en service comme ses deux aînés, les Jugurtha et Siphax, en 2018, la quatrième unité de cette série (Sophonisbe) suivant en 2019. Du type MSOPV 1400, ces quatre bâtiments ont été conçus par le groupe néerlandais Damen, qui les a réalisés dans son chantier de Galati, en Roumanie. La commande avait été signée en 2016 par la Tunisie.

 

Le patrouilleur Hannon à Toulon (© JEAN-CLAUDE BELLONNE)

Le patrouilleur Hannon à Toulon (© JEAN-CLAUDE BELLONNE)

Le patrouilleur Hannon à Toulon (© JEAN-CLAUDE BELLONNE)

Le patrouilleur Hannon à Toulon (© JEAN-CLAUDE BELLONNE)

 

Longs de 72 mètres pour une largeur de 13 mètres, ils affichent un déplacement de près de 1900 tonnes en charge. Les deux premiers ont des installations permettant la mise en œuvre d’un hélicoptère, ce qui n’est pas le cas des deux autres.

Après son escale toulonnaise, l’Hannon a appareillé hier matin pour conduire des manœuvres avec un patrouilleur de haute mer français, le Commandant Birot. Cela, dans le cadre d’un exercice organisé régulièrement entre les marines française et tunisienne (manœuvres connues auparavant sous le nom de Pangolin).

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.