Vie Portuaire
L’Unim veut lever les freins à l’attractivité portuaire

Actualité

L’Unim veut lever les freins à l’attractivité portuaire

Vie Portuaire

Lors de son assemblée générale, qui s'est déroulée à Toulon, l’Union nationale des industries de la manutention a présenté ses dossiers d’actualité. Trois grands ensembles sur l’attractivité au sens large, le nouveau modèle social et la gouvernance ont occupé le monde de la manutention l'an dernier. Un article d'Hervé Deiss, de Ports et Corridors.

Si le social a beaucoup occupé les partenaires sociaux au cours des années, en 2018, l’Unim a surtout travaillé sur les questions d’attractivité des ports français. « Le gouvernement d’Edouard Philippe a souhaité changer certaines règles de négociation. Les syndicats négocient directement avec les autorités sur certains sujets. Ainsi, sur l’axe Seine, les syndicats négocient directement avec la préfiguratrice », nous a expliqué Ronan Sévette, délégué général de l’Unim. L’année passée s’est déroulée