Histoire Navale
L’US Navy accueille l'Hermione au large des Etats-Unis

Actualité

L’US Navy accueille l'Hermione au large des Etats-Unis

Histoire Navale

Un peu plus de six semaines après son départ de France, la frégate Hermione a rencontré mardi son premier comité d’accueil américain. C’est l’US Navy qui a voulu être la première à saluer l’arrivée aux Etats-Unis de la réplique du bâtiment qui emmena La Fayette aider les insurgés américains en 1780. Le destroyer lance-missiles USS Mitscher est donc allé à la rencontre de l’Hermione, les deux bâtiments évoluant côte et côte et se saluant à coups de canons. « Le retour symbolique de l’Hermione rend hommage à La Fayette et à l’alliance franco-américaine qui a apporté la victoire à la bataille de Yorktown », rappelle l’US Navy.  

 

L'USS Mitscher accueillant l'Hermione (© US NAVY)

L'USS Mitscher accueillant l'Hermione (© US NAVY)

L'USS Mitscher accueillant l'Hermione (© US NAVY)

L'USS Mitscher accueillant l'Hermione (© US NAVY)

 

Cette belle rencontre signe le début d’une série d’évènements qui vont se dérouler dans les prochaines semaines dans une douzaine de ports américains. Avec pour commercer Yorktown, justement, où la frégate doit arriver samedi. C’est donc là, en 1781, que les troupes du général Washington, soutenues par le corps expéditionnaire français, ont remporté une victoire décisive contre le général britannique Cornwallis, contraint de capituler faute de ravitaillement après la défaite de la Royal Navy contre la flotte de l’amiral De Grasse, dans la baie de la Chesapeake.  

 

La bataille de la Chesapeake (© DR)

La bataille de la Chesapeake (© DR)

 

Après Yorktown (5-7 juin), l’Hermione sera à Mount Vernon (9 juin), Alexandria (10-12 juin), Annapolis (16-17 juin), Baltimore (19-21 juin), Philadelphie (25-28 juin), New York (1-4 juillet) Greenport (6-7 juillet), Newport (8-9 juillet), Boston (11-12 juillet) et Castine (14-15 juillet). L’Hermione rejoindra ensuite Lunenburg au Canada (18 juillet), puis l’archipel français de Saint-Pierre et Miquelon (23 juillet) avant de retraverser l’Atlantique pour arriver à Brest le 10 août. Après une semaine d’escale dans le port breton, le voilier doit retrouver son port d’attache de Rochefort autour du 29 août.

Hermione