Défense
L'US Navy commande de nouveaux LCS

Actualité

L'US Navy commande de nouveaux LCS

Défense

Après avoir obtenu le feu vert du congrès américain, l'US Navy a passé commande de nouveaux Littoral Combat Ships (LCS). En attendant le résultat de la compétition entre les deux modèles qui lui sont proposés, la marine américaine a passé un contrat avec les deux consortiums en lice. Les deux marchés portent, chacun, sur un navire en commande ferme et 9 autres en option. Après avoir réalisé les USS Freedom (LCS 1) et USS Fort Worth (LCS 3), Lockheed Martin et Fincantieri Marine Group (FMG) recevront 436.8 millions de dollars pour la construction d'un troisième exemplaire de ce type. Et, si l'option est affermie, le contrat global s'élèvera à 3.62 milliards de dollars.
En parallèle, un autre marché a donc été notifié au consortium emmené par General Dynamics, Austal et Bath Iron Works (BIW), qui a construit l'USS Independence (LCS 2). La commande d'un sistership d'élève à 432 millions de dollars et, avec les 9 unités optionnelles, l'investissement atteindrait 3.52 milliards de dollars.
Ces navires seront financés sur les budgets 2010 à 2015 et permettront à la marine américaine, qui souhaite disposer d'ici 2020 de 55 LCS, de disposer rapidement de nouveaux bâtiments à même de remplacer les frégates du type O.H. Perry.
Les contrats qui viennent d'être attribués de préjugent pas de la suite du programme et de la poursuite, ou peut être finalement de l'abandon, de la concurrence initiale entre les deux concepts de LCS.

L'USS Freedom (© : US NAVY)
L'USS Freedom (© : US NAVY)

Un programme, deux modèles

Le premier, l'USS Freedom (LCS 1) a été livré en 2008. Développé par Lockheed Martin, qui s'est associé à Gibbs & Cox, à Marinette Marine (Fincantieri) et à Rolls Royce (avec sa turbine à gaz MT30), ce bâtiment mesure 115.5 mètres pour un déplacement de 3090 tonnes en charge. Adoptant une coque planante en acier, l'USS Freedom peut atteindre 45 noeuds. Son armement de base comprend un canon de 57mm, 4 mitrailleuses de 12.7mm et un système surface-air RAM. Un navire identique, l'USS Fort Worth, a été mis à flot début décembre. A 80% d'achèvement, ce bâtiment doit être livré en 2012.
Le second prototype, baptisé USS Independence (LCS 2), a été livré en 2009. Proposé par un consortium composé de General Dynamics, BIW et Austal, ce trimaran en aluminium affiche une longueur de 127.2 mètres et un déplacement de 2800 tonnes. Capable d'atteindre une cinquantaine de noeuds, il dispose d'un hangar pour deux hélicoptères Seahawk ou trois drones ; ainsi que d'un radier pour mise à l'eau d'embarcations rapides. Son armement de base consiste en une tourelle de 57mm, un système surface-air Sea RAM et quatre mitrailleuses de 12.7mm.
Les deux designs de LCS, en fonction des missions qui leur sont confiées, peuvent embarquer des équipements spécialisés dans la lutte antinavire, anti-sous-marine ou la chasse aux mines.

L'USS Independence et l'USS Freedom (© : US NAVY)
L'USS Independence et l'USS Freedom (© : US NAVY)

US Navy / USCG