Défense
L’US Navy commande deux LCS supplémentaires

Actualité

L’US Navy commande deux LCS supplémentaires

Défense

La marine américaine a affermi une option pour chacun des deux modèles de Littoral Combat Ships (LCS) construits par Fincantieri Marine Group et Austal, alliés respectivement à Lockheed Martin et General Dynamics. Ces unités supplémentaires, le futur LCS 25 pour la classe Freedom de FMG et le LCS 26 pour le modèle Independence d’Austal, portent à 13 le nombre de bâtiments dans chaque catégorie. Après avoir produit deux unités de chaque série, les industriels s’étaient vus notifier en 2010 un contrat de 3.5 milliards de dollars chacun pour la réalisation de deux lots de 10 LCS, auxquels viennent donc de s’ajouter deux unités supplémentaires, livrables en 2020.  

 

L'USS Freedom (© : US NAVY)

L'USS Freedom (© : US NAVY) 

 

Le programme, portant initialement sur 52 LCS, pourrait être réduit à 40, alors que l’administration américaine a demandé des évolutions pour renforcer les capacités offensives et la survivabilité de ces nouvelles frégates.

En attendant, les chantiers de Marinette Marine (FMG) et Mobile (Austal) montent en puissance et continuent de réduire les coûts des LCS. Pour l’heure, trois modèles de chaque classe ont été livrés à la marine américaine, dont les deux premières unités dites de série l’an dernier, les USS Milwaukee (LCS 5) et USS Jackson (LCS 6).

 

L'USS Freedom (© : US NAVY)

L'USS Freedom (© : US NAVY) 

 

Monocoques en acier, les Freedom mesurent 115.5 mètres de long et affichent un déplacement de 3090 tonnes en charge. Capables d'atteindre 45 nœuds, ces bâtiments peuvent embarquer un hélicoptère et disposent d’un armement de base articulé autour d'un système surface-air RAM, une tourelle de 57 mm et quatre mitrailleuses de 12.7 mm.

 

L'USS Independence (© : AUSTAL)

L'USS Independence (© : AUSTAL) 

 

Longs de 127.6 mètres pour une largeur de 30.6 mètres et un déplacement de 2785 tonnes en charge, les Independence sont quant à eux des trimarans construits en aluminium. Ils peuvent dépasser la vitesse de 45 nœuds et mettre en œuvre deux hélicoptères Seahawk ou trois drones Fire Scout. L’armement de base comprend une tourelle de 57mm, un système surface-air Sea RAM et de l’artillerie de petit calibre.

En fonction des besoins opérationnels, les deux modèles pourront mettre en œuvre des modules de missions, par exemple pour la guerre des mines. 

 

US Navy / USCG