Défense
L'US Navy commande son 63ème destroyer du type Arleigh Burke

Actualité

L'US Navy commande son 63ème destroyer du type Arleigh Burke

Défense

Les chantiers Huntington Ingalls Industries se sont vus notifier, par la marine américaine, le contrat portant sur la réalisation du 63ème destroyer lance-missiles du type DDG 51 (classe Arleigh Burke). Cette commande fait suite à la décision de l'US Navy de relancer la chaîne de production de ces navires, dont la première unité est entrée en service en 1991 et la 62ème a été baptisée le 9 mai dernier. La construction du futur DDG 113 est inscrite dans les lois de financement pour 2011 et 2012, trois autres navires étant en cours de négociations. En tout, la Navy devrait porter la série des Arleigh Burke à 70 unités, l'extension du nombre de bâtiments étant notamment consécutive à la réduction du programme DDG 1000 (Zumwalt).
Les Arleigh Burke ont été réalisés par deux chantiers différents : HHI (ex-Northrop Grumman Shipbuilding) à Pescagoula et Bath Iron Works (General Dynamics) à Bath. Pour le moment, HHI a livré 28 destroyers de ce type dont le dernier, l'USS William P. Lawrence (DDG 110), est entré en service le 4 juin.
Longs de 155.3 mètres pour un déplacement de plus de 9200 tonnes en charge, les derniers Arleigh Burike embarquent 96 missiles Tomahawk, SM-2 MR, SM-3 et ESSM RIM, une tourelle de 127mm, des systèmes multitubes Phalanx, deux canons de 25mm, des mitrailleuses de 12.7mm, six tubes lance-torpilles et deux hélicoptères Sea Hawk.

US Navy / USCG