Disp POPIN non abonne!
Défense

Actualité

L'US Navy contrainte d'annuler le baptême du Zumwalt

Défense

La marine américaine a annoncé vendredi l’annulation de la cérémonie de baptême de l’USS Zumwalt, son super-destroyer lance-missiles furtif de nouvelle génération. L’évènement était prévu le 19 octobre au chantier Bath Iron Works, où le bâtiment est prêt à être mis à flot. Cette décision est une conséquence du fameux « shutdown » qui touche actuellement l’administration américaine, financièrement paralysée faute d’un accord budgétaire au Congrès.

Alors que les Etats-Unis sont menacés de défaut de paiement à partir du 17 octobre si aucun accord n’est trouvé pour relever le plafond de la dette, les discussions se poursuivent entre Démocrates et Républicains. Il s’agit, en clair, de permettre à l’Etat fédéral de pouvoir emprunter et, de nouveau, payer ses factures. En attendant, l’administration est en sommeil depuis le 1er octobre, des centaines de milliers de fonctionnaires ayant été renvoyés chez eux. Et cette situation commence à toucher le secteur privé pour les activités qui dépendent des commandes publiques, à l’instar de la Défense. Boeing a, ainsi, menacé de mettre en congé sans solde des salariés de sa branche militaire.

C’est dans ce contexte que le baptême du futur USS Zumwalt a été annulé et reporté à une date ultérieure, étant entendu qu’il n’était pas possible, avec le shutdown, de maintenir cette grande cérémonie. 

On notera que le DDG 1000 sera, après les porte-avions et grandes unités amphibies, le plus grand bâtiment de combat de l'US Navy. Long de 185.9 mètres pour une largeur de 24.6 mètres, il présentera un déplacement à pleine charge de 15.610 tonnes. 

 

 

- Voir notre article sur le programme DDG 1000

 

 

Vue du futur DDG1000 (

Vue du futur DDG1000 (© GENERAL DYNAMICS)

US Navy / USCG