Défense
L'US Navy met en service son second LCS

Actualité

L'US Navy met en service son second LCS

Défense

Samedi dernier, à Mobile (Alabama), 500 invités étaient réunis pour la cérémonie de mise en service du Littoral Combat Ship USS Independence (LCS 2). Conçu et réalisé par General Dynamics, Austal et BIW, le navire a été remis à la marine américaine. Second prototype du concept de LCS, il rejoint l'USS Freedom, dont le développement a été confié à Lockheed-Martin, Fincantieri et Gibbs & Cox. Après avoir mené à bien l'évaluation des performances et des capacités des deux navires, très différents, l'US Navy choisira un modèle. En tout, le programme prévoit la construction de 55 bâtiments. « Les LCS sont le futur de notre flotte de surface. Ce programme complètera les capacités des navires plus importants. Les LCS seront un outil de dissuasion en eaux côtières et littorales, leur flexibilité et leur polyvalence convenant parfaitement aux opérations communes », a expliqué le vice-amiral D.C. Curtis, patron de la flotte de surface américaine.
Long de 127.2 mètres pour un déplacement de 2800 tonnes, l'USS Independence est un trimaran en aluminium. Capable de filer à 45 noeuds et affichant une autonomie de 3500 nautiques, il dispose d'un hangar pour deux hélicoptères Seahawk ou trois drones Fire Scout ; ainsi que d'un radier pour mise à l'eau d'embarcations rapides. Son armement de base consiste en une tourelle de 57mm, un système surface-air Sea RAM et quatre mitrailleuses de 12.7mm. Il peut, en fonction des missions, embarquer des équipements spécialisés dans la lutte antinavire, anti-sous-marine ou la chasse aux mines.

US Navy / USCG