Défense
L'US Navy met en service un nouveau LCS du type Independence

Actualité

L'US Navy met en service un nouveau LCS du type Independence

Défense

Réalisé par le chantier Austal de Mobile (Alabama) et livré en septembre 2017, l’USS Omaha (LCS 12) est officiellement entré en service le 3 février à San Diego (Californie). Sa marraine est Susan Buffett, fille du célèbre homme d’affaires américain Warren Buffet.

Il s’agit du 6ème Littoral combat ship de type Independence et du 12ème LCS. C’est aussi le 11ème bâtiment de ce programme à entrer en service en attendant l’USS Sioux City (LCS 11 de type Freedom) dont l’admission est prévue dans le courant de l’année. En effet, les Littoral combat ships se répartissent en deux séries de navires distincts : la classe Freedom, des navires monocoques et la classe Independence qui elle s’appuie sur un design trimaran.

 

L'USS Austal lors de ses essais le 10 mai 2017 dans le Golfe du Mexique. (

L'USS Austal lors de ses essais le 10 mai 2017 dans le Golfe du Mexique. (© Austal)

 

Pour l’anecdote, la cérémonie s’est tenue en présence de l’ancien sénateur du Nebraska Joseph Robert Kerry, Omaha étant la plus grande ville de cet Etat américain. Bob Kerrey est un célèbre ancien commando des Navy SEALs. Durant la guerre du Vietnam, il reçoit la Medal of Honor. Mais, il est aussi mis en question pour son rôle dans un raid ayant coûté la vie à de nombreux civils nord-vietnamiens en 1969. Enfin on rappellera que les SEALs prennent leur origine dans les Unités navales de combat de démolition qui se sont particulièrement illustrées lors du débarquement du 6 juin 1944 … à Omaha Beach.

 

L'USS Austal lors de ses essais le 10 mai 2017 dans le Golfe du Mexique. (

L'USS Austal lors de ses essais le 10 mai 2017 dans le Golfe du Mexique. (© Austal)

 

Pour mémoire, le concept Independence a été développé avec le groupe General Dynamics. Il porte sur des trimarans furtifs en aluminium de 127.6 mètres de long pour 30.6 mètres de large et un déplacement de 2785 tonnes en charge.

Capables de dépasser la vitesse de 45 nœuds, les Independence peuvent mettre en œuvre deux hélicoptères Seahawk ou trois drones Fire Scout. L’armement de base comprend une tourelle de 57mm, un système surface-air Sea RAM et de l’artillerie de petit calibre. Les Independence peuvent intégrer d'autres équipements, comme des missiles antinavires Harpoon. 

 

US Navy / USCG