Défense
L'US Navy rencontre des problèmes de structures sur ses patrouilleurs

Actualité

L'US Navy rencontre des problèmes de structures sur ses patrouilleurs

Défense

Suite à la découverte de problèmes de structures sur les patrouilleurs du type Cyclone basés à Norfolk et Bahreïn, la marine américaine a décidé d'immobiliser les 5 unités déployées dans le golfe Persique (Typhoon, Sirocco, Chinook, Firebolt, Whirlwind). Les bâtiments ne reprendront pas leur activité avant deux mois. D'ici là, des travaux de réparations seront menés, indique l'US Navy. Un chantier similaire sera réalisé sur les Tempest, Hurricane, Monsoon, Squall et Thunderbolt, basés à Norfolk. Ces unités pourront naviguer mais, en attendant la fin des réparations, sont soumises à des restrictions (vitesse, état de la mer...) Une inspection est, enfin, actuellement en cours sur les trois patrouilleurs prêtés par la marine aux garde-côtes (Zephyr, Shamal et Tornado).
Construits dans la première moitié des années 90 par les chantiers Bollinger, les bâtiments de la classe Cyclone mesurent 51.8 mètres pour un déplacement de 330 tonnes en charge. Capables de filer 35 noeuds, ils sont armés par 30 marins et disposent d'un canon de 25mm et quatre mitrailleuses de 12.7mm.

US Navy / USCG