Défense
L'US Navy s'éloigne des zones de contamination nucléaire au Japon

Actualité

L'US Navy s'éloigne des zones de contamination nucléaire au Japon

Défense

L'US Navy a annoncé le repositionnement de ses bâtiments présents au large du Japon. Le porte-avions USS Ronald Reagan et les autres bâtiments de la 7ème flotte venus porter secours à la population japonaise après le séisme et le tsunami ont été éloignés de la zone de la centrale nucléaire de Fukushima, qui présenterait des fuites radioactives. En début de semaine, plusieurs membres d'équipage ont été exposé à des radiations nucléaires. L'US Navy précise que le niveau de contamination reçu par les marins alors que les bâtiments transitaient dans la zone est inférieur à celui enregistré en un mois d'exposition à la radioactivité naturelle, émanant du sol, des rochers ou du soleil. Une activité radioactive a également été relevée sur trois équipages d'hélicoptère ayant survolé la ville de Sendai. Après décontamination, ils ne montreraient plus aucun signe de radioactivité. L'USS Ronald Reagan et les autres bâtiments ont donc quitté leur première position, à 100 milles au nord est de la centrale de Fukushima vers une zone sous le vent, d'où les opérations devraient reprendre.

US Navy / USCG