Défense
L'US Navy souhaite la commande de 20 LCS supplémentaires

Actualité

L'US Navy souhaite la commande de 20 LCS supplémentaires

Défense

En marge du programme de 55 Littoral Combat Ship faisant l'objet d'une compétition entre deux prototypes, la marine américaine cherche à obtenir un nombre plus important de LCS et, surtout, disposer de ses premières unités plus rapidement. Le choix de l'un des deux prototypes, qui doit intervenir dans les prochains mois, est en effet un processus très long, qui nécessitera immanquablement des compromis et adaptations entre les industriels en compétition pour aboutir à un design définitif. En attendant, l'US Navy a donc proposé une commande anticipée de deux séries de 10 unités aux consortiums emmenés par Lockheed-Martin et General Dynamics. Des réunions en ce sens ont été organisées avec les membres du Comité de défense et les industriels, la proposition devant recevoir l'aval du Congrès américain. « Cette option est une bonne chose pour le contribuable parce qu'elle nous permet d'obtenir un prix bas pour les 20 navires. C'est bon pour la marine car nous obtiendrions plus de bateaux plus rapidement et cela augmenterait notre flexibilité ; et c'est aussi bon pour l'industrie du fait que cette commande maintiendrait et même développerait l'emploi dans les deux chantiers », explique Ray Mabus, secrétaire à la marine.
Ces nouveaux navires seraient financés sur les années fiscales 2010 à 2015. La commande, si elle obtient le feu vert du Congrès, interviendrait au mois de décembre.

L'USS Independence et l'USS Freedom  (© : US NAVY)
L'USS Independence et l'USS Freedom (© : US NAVY)

Les deux modèles de LCS

L'US Navy teste actuellement les deux prototypes réalisés par les chantiers américains. Le premier, l'USS Freedom (LCS 1) a été livré en 2008. Développé par Lockheed Martin, qui s'est associé à Gibbs & Cox, à Marinette Marine (Fincantieri) et à Rolls Royce (avec sa turbine à gaz MT30), ce bâtiment mesure 115.5 mètres pour un déplacement de 3090 tonnes en charge. Adoptant une coque planante en acier, l'USS Freedom peut atteindre 45 noeuds. Son armement de base comprend un canon de 57mm, 4 mitrailleuses de 12.7mm et un système surface-air RAM. Le second prototype, baptisé USS Independence (LCS 2) a été livré en 2009. Porté par un consortium composé de General Dynamics, BIW et Austal, ce trimaran en aluminium affiche une longueur de 127.2 mètres et un déplacement de 2800 tonnes. Capable d'atteindre une cinquantaine de noeuds, il dispose d'un hangar pour deux hélicoptères Seahawk ou trois drones ; ainsi que d'un radier pour mise à l'eau d'embarcations rapides. Son armement de base consiste en une tourelle de 57mm, un système surface-air Sea RAM et quatre mitrailleuses de 12.7mm.
Les deux designs, en fonction des missions qui leur sont confiées, peuvent embarquer des équipements spécialisés dans la lutte antinavire, anti-sous-marine ou la chasse aux mines.

L'USS Independence  (© : GENERAL DYNAMICS)
L'USS Independence (© : GENERAL DYNAMICS)

US Navy / USCG