Défense
L'US Navy teste un canon électromagnétique

Actualité

L'US Navy teste un canon électromagnétique

Défense

Le programme de canon électromagnétique mené par l'Office naval de recherche américain va franchir un cap important dans les prochaines semaines avec le début des essais du premier démonstrateur industriel sur le site de Dahlgren, en Virginie. Le canon électromagnétique est une arme qui tire des projectiles non pas en utilisant comme aujourd'hui des produits chimiques (poudre) mais l'énergie électrique. Le concept est aussi appelé « canon sur rails » car il est constitué de deux rails alimentés en électricité, au milieu desquels le projectile joue le rôle de conducteur et se retrouve propulsé par la circulation de l'électricité et la création d'un champ magnétique à la vitesse de 7200 à 9000 km/h. D'après les ingénieurs, ce système permettrait non seulement d'augmenter la vélocité de l'artillerie, mais aussi son élongation. Ainsi, l'US Navy table sur une portée initiale de 90 à 180 kilomètres, avec la possibilité, à terme, d'atteindre 400 kilomètres !
Réalisé par BAE Systems, le premier prototype de ce canon pourra développer une énergie de 32 mégajoules. Pour mémoire, un tir en laboratoire de 33 mégajoules avait été réalisé en décembre 2010 au Naval Surface Warfare Center (NSWC) de Dahlgren. . L'objectif est désormais de pouvoir effectuer des tirs en salve. A cet effet, BAE Systems et General Atomics ont développé un système de pulsation d'énergie permettant de lancer une succession de tirs rapides, pour atteindre une cadence de 6 à 10 coups par minute.

(© : BAE SYSTEMS)
(© : BAE SYSTEMS)

US Navy / USCG