Défense
L’USMC désigne les finalistes pour ses futurs véhicules amphibies

Actualité

L’USMC désigne les finalistes pour ses futurs véhicules amphibies

Défense

Destiné à assurer la succession des AAV (Assault Amphibious Vehicle) de l’US Marine Corps, le programme ACV (Amphibious Combat Vehicle) vient de connaitre une étape importante. Parmi les différentes propositions reçues par l’USMC, deux finalistes ont été retenus : BAE Systems (allié à IVECO) d’un côté et SAIC de l’autre. Ils ont respectivement décroché des contrats de 103.7 et 121.5 millions de dollars pour concevoir, développer et réaliser chacun 13 prototypes (+3 en option). Ces engins, connus sous le nom d’ACV 1.1, seront fabriqués en 2016 et testés l’année suivante par les Marines américain, qui désigneront le véhicule lauréat en 2018. L’industriel retenu devra alors livrer 204 véhicules d’ici 2020. Il s’agira de la version définitive, l’ACV 1.2, qui intègrera des évolutions techniques liées au retour d’expérience des prototypes testés précédemment.

 

Le modèle proposé par BAE et IVECO (© : BAE SYSTEMS)

Le modèle proposé par BAE et IVECO (© : BAE SYSTEMS)

Le Terrex 2 de SAIC (© : SAIC)

Le Terrex 2 de SAIC (© : SAIC)

 

Comme les AAV, entrés en service en 1972, les ACV seront appelés à être déployés à partir des porte-hélicoptères d’assaut et transports de chalands de débarquement de la marine américaine. Contrairement à leurs aînés, les futurs véhicules, qui pourront transporter 10 Marines et leur matériel, ne seront pas dotés de chenilles mais de 8 roues motrices. Ils devront pouvoir naviguer sur environ 90 milles, la mer devant toutefois être calme, l’engin étant conçu pour évoluer avec des creux de 60 centimètres maximum. 

 

AAV dans un radier (© : US NAVY)

AAV dans un radier (© : US NAVY)

AAV dans un radier (© : US NAVY)

AAV dans un radier (© : US NAVY)

AAV en navigation (© : US NAVY)

AAV en navigation (© : US NAVY)

AAV débarquant sur une plage (© : US NAVY)

AAV débarquant sur une plage (© : US NAVY)

US Navy / USCG