Défense

Actualité

L’USS Enterprise officiellement désactivé

Défense
Construction Navale

Le chantier naval américain Huntington Ingalls Industries de Newport News a indiqué mardi 10 avril que l’ancien porte-avions nucléaire USS Enterprise (CVN 65) est officiellement désactivé. Retiré du service en décembre 2012, il avait rejoint Newport News en juin 2013. Un retour aux sources pour celui qui y avait été mis sur cale 55 ans plus tôt.

Le vétéran des porte-avions nucléaires américains avait été définitivement désarmé le 3 février 2017. Dans le reste de cette même année, un processus a vu le déchargement des cœurs nucléaires (au nombre de huit !), le démantèlement des systèmes de propulsion et la préparation générale de la coque pour sa fin de vie. Le tout a été homologué par les autorités américaines ce mois-ci. Le navire va maintenant être stocké dans la région de Hampton Roads. Près de 1000 employés ont été mobilisés durant les différentes phases du projet.

 

L'Enterprise en 2013 (© HII - RICK THOMPSON)

 

Pour HII, cette opération est une première sur un porte-avions nucléaire, ceux désarmés étant jusqu’ici tous équipés d'une propulsion classique. Il faut noter que ce chantier complexe a été mené dans les temps prévus (5 ans). Une réussite qui peut en appeler d’autres. En effet, l’industriel américain lorgne déjà sur le marché du retraitement des autres porte-avions nucléaires dont il a été lui-même le constructeur. L’US Navy a fait le choix à partir des années 1970 de consacrer l’atome comme source d’énergie pour ses bâtiments de ce type. La Classe Nimitz comporte dix unités, toutes en service. Cela représente autant de coques à traiter dans le futur.

Cela pourrait arriver assez vite, car le remplacement des Nimitz par les nouveaux porte-avions nucléaires de classe Gerald R. Ford se profile. Successeur de l'USS Enterprise, l’USS Gerald R. Ford (CVN 78) doit être opérationnel au début des années 2020. Il sera suivi du John F. Kennedy (CVN 79) en 2022. Un nouvel USS Enterprise (CVN 80) sera mis en service en 2025, l'année du retrait du service actif du Nimitz (CVN 68). HII annonce officiellement qu’il se tient prêt pour son désarmement futur. Si les autres unités sont retirées du service à un rythme soutenu, cela représentera une belle activité pour Huntington Ingalls Industries. Le contrat de la désactivation de l’Enterprise était de 745 millions de dollars.

 

(© US NAVY)

 

Le CVN 65, surnommé « Big E », avait officiellement intégré la flotte en novembre 1961. C’était alors le premier porte-avions du monde doté d’une propulsion nucléaire. Long de 335.7 mètres pour 40.5 mètres de large, il affichait un déplacement de 94.000 tonnes en charge. L’USS Enterprise était armé par 5695 marins, dont 2480 pour le groupe aérien embarqué, qui comprenait 68 avions et hélicoptères (90 à l’origine). Capable d’atteindre la vitesse de 33 nœuds grâce à une puissance propulsive de 280.000 cv, le bâtiment a parcouru au cours de ses 52 ans de carrière plus d’un million de milles. Quelques 100.000 marins américains ont servi à son bord.

 

(© US NAVY)