Défense

Actualité

L’USS Guardian démantelé sur le récif de Tubbataha ?

Le chasseur de mines américain USS Guardian, échoué depuis le 17 janvier sur le récif de Tubbataha, aux Philippines, aurait finalement été jugé irrécupérable. Selon des agences de presse, qui citent des sources au sein de l’US Navy, la décision pourrait être prise de démanteler le bâtiment sur place. Sa coque en bois, reposant sur le récif corallien et soumises aux assauts de la mer, auraient énormément souffert, rendant très délicate l’opération de sauvetage consistant à soulever la coque au moyen de grues flottantes (sensées arriver sur zone vers le 1er février) afin de la poser sur une barge.  Le danger est, évidemment, que la structure ne résiste pas et que le bateau se casse.

Les autorités américaines et philippines étudieraient donc la possibilité de déconstruire le bâtiment, en évacuant l'épave par tronçons. Une opération complexe puisque le chasseur de mines s’est échoué au beau milieu d’une réserve marine protégée, inscrite à l’inventaire de l’UNESCO pour la richesse de sa biodiversité. Si cette option est confirmée, d’importantes précautions devront être prises afin de limiter au maximum les risques de pollution. On rappellera que les soutes à combustible ont déjà été pompées en fin de semaine dernière.

Mis en service en 1989, l’USS Guardian est l’un des 14 chasseurs de mines du type Avenger. Long de 68 mètres et présentant un déplacement de 1145 lège (1333 tonnes à pleine charge), ce bâtiment est basé à Sasebo, au Japon.

 

US Navy / USCG