Défense
L’USS Michael Mansoor baptisé

Actualité

L’USS Michael Mansoor baptisé

Défense

Un mois après la livraison de l’USS Zumwalt (DDG 1000), le second super-destroyer furtif américain a été baptisé le 18 juin au chantier Bath Iron Works (General Dynamics). L’USS Michael Mansoor (DDG 1001), nommé en hommage à un commando SEAL décédé héroïquement en Irak il y a près de 10 ans, a pour marraine sa mère Sally, qui a brisé samedi la traditionnelle bouteille de champagne sur la coque de l’imposant bâtiment.

 

(© US NAVY)

(© US NAVY)

 

Le 29 septembre 2006 à Ramadi, Mansoor tenait une position avec deux autres SEAL et plusieurs soldats irakiens lorsqu’un insurgé a lancé sur eux une grenade à fragmentation. L’engin est tombé aux pieds du commando marine américain, qui était situé juste à côté de l’unique sortie et était le seul à pouvoir s’échapper. Au lieu de cela, il s’est jeté sur la grenade, amortissant l’explosion avec son corps. Tué sur le coup, il a par cet acte de courage sauvé la vie de ses deux coéquipiers et des soldats irakiens. En hommage à ce sacrifice, il a reçu à titre posthume la Médaille d’Honneur et a vu son nom attribué à l’un des plus puissants bâtiments de combat de l’US Navy. 

 

L'USS Zumwalt (© US NAVY)

L'USS Zumwalt (© US NAVY)

 

L’USS Michael Mansoor, dont la première tôle avait été découpée en mars 2010 et le premier bloc posé en mai 2013, sera prochainement mis à l’eau puis, une fois son achèvement à flot mené à bien par BIW, débutera ses essais en mer en vue d’être réceptionné d’ici 2018 par l’US Navy. Celle-ci prendra ensuite livraison de la troisième et dernière unité de la série, le futur USS Lyndon B. Johnson (FFG 1002), dont la construction a débuté en avril 2012.

Longs de 186 mètres, ces destroyers présenteront un déplacement de 15.600 tonnes en charge. 

- Voir notre dossier sur l'USS Zumwalt 

 

 

 

US Navy / USCG