Défense
L’USS Zumwalt sera livré à la flotte américaine ce mois-ci

Actualité

L’USS Zumwalt sera livré à la flotte américaine ce mois-ci

Défense

Le nouveau super-destroyer furtif américain a réalisé les 20 et 21 avril ses essais d’acceptation au large de la côte Est des Etats-Unis. L’US Navy, qui s’est dite satisfaite de l'évaluation des performances de l’USS Zumwalt, annonce qu’elle prévoit d'en prendre livraison ce mois-ci.

Construit par le chantier BIW (General Dynamics) de Bath, dans l’Etat du Maine, cet impressionnant bâtiment de 186 mètres et plus de 15.000 tonnes de déplacement en charge est le premier d’une série de trois unités. Initialement, le programme DDG 1000 devait comprendre 32 exemplaires afin de remplacer les anciens Spruance mais, compte tenu de son coût exorbitant (3.8 milliards de dollars l’unité et même plus de 6.5 milliards pour le prototype avec les coûts de développement), l’US Navy a décidé de réduire ce projet à sa portion congrue et allonger la série des Arleigh Burke, bien moins onéreux.

 

L'USS Zumwalt quittant Bath le 21 avril (© US NAVY)

L'USS Zumwalt quittant Bath le 21 avril (© US NAVY)

 

Alors que la cérémonie de mise en service de l’USS Zumwalt est prévue à Baltimore en octobre, le bâtiment, extrêmement complexe, ne devrait pas être opérationnel avant 2018. En cours de construction chez BIW, le second destroyer de cette classe, l’USS Michael Mansoor, devrait être livré à l’US Navy dans deux ans et la troisième et dernière unité, le futur USS Lyndon B. Johnson, est attendue en 2021 dans la flotte américaine.

Capables de dépasser les 30 nœuds grâce à une puissance propulsive de 78 MW, fournie notamment par deux turbines à gaz MT30 de Rolls-Royce, les DDG 1000 sont très automatisés, l’objectif étant de pouvoir les mettre en œuvre avec un équipage de 140 marins seulement. Conçus en particulier pour l’action vers la terre, ces bâtiments embarqueront 80 cellules de lancement vertical pour missiles de croisière Tomahawk, missiles surface-air ESSM et missiles anti-sous-marins VLA. Ils disposeront en outre de deux nouvelles tourelles de 155mm avec obus guidés à longue portée, ainsi que deux canons de 57mm et de l’artillerie légère. Leur hangar pourra accueillir un hélicoptère de type Seahawk et trois drones aériens de la classe du Fire Scout.

 

L'USS Zumwalt pendant ses essais d'acceptation le 21 avril (© US NAVY) 

L'USS Zumwalt pendant ses essais d'acceptation le 21 avril (© US NAVY)

 

 

US Navy / USCG