Défense
Lutte contre la piraterie : La frégate Guépratte va relever le Surcouf

Actualité

Lutte contre la piraterie : La frégate Guépratte va relever le Surcouf

Défense

La frégate légère furtive Guépratte doit appareiller de Toulon le 11 mars pour rejoindre l'océan Indien. Le bâtiment va relever l'un de ses sisterships, le Surcouf, dans le cadre de l'opération européenne Atalante de lutte contre la piraterie. Avant cela, le Guépratte et son équipage (150 marins) vont réaliser la semaine prochaine un exercice Tamouré, en compagnie de la frégate antiaérienne Jean Bart. Cet entrainement, qui reproduit les conditions opérationnelles d'une crise ou d'un conflit déclaré, vise notamment à gérer le stress de l'équipage en situation de combat.
Dernière des cinq FLF du type La Fayette, le Guépratte mesure 125 mètres de long pour un déplacement de 3600 tonnes à pleine charge. Son armement comprend 8 missiles antinavire Exocet MM40, un système surface-air Crotale CN2 (8 missiles en batterie et 16 en soute), une tourelle de 100mm, 2 canons de 20mm et 4 mitrailleuses de 12.7mm. La frégate dispose également d'un hélicoptère Panther.
La relève du Surcouf est prévue en mars, le bâtiment actuellement déployé en océan Indien devant être de retour à Toulon début avril.

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française