Défense
Lutte contre la piraterie : Pas de déploiement d'AWACS en vue

Actualité

Lutte contre la piraterie : Pas de déploiement d'AWACS en vue

Défense

Contrairement à ce que laissait entendre ces derniers temps la rumeur, un déploiement d'avion radar dans l'océan Indien ne serait pas à l'ordre du jour. Le désir de l'armée de l'Air d'envoyer un AWACS effectué de la lutte contre la piraterie avait, en effet, été évoqué dans la presse écrite. Seulement voilà, à l'Etat-Major des Armées (EMA), on ne trouve aucune trace d'un tel projet et on précise que ce type d'avion ne serait d'ailleurs pas forcément très adapté à une telle mission. « Les AWACS sont par exemple utilisés dans la lutte contre le narcotrafic, leurs équipements permettant de détecter des mobiles rapides. Or, en océan Indien, le problème n'est pas de détecter des embarcations rapides, mais d'identifier les bateaux pouvant servir aux pirates ». L'argument d'une identification par AIS avait bien été avancé, mais en océan Indien, une multitude d'embarcation n'en sont pas équipées, à commencer par les centaines de pêcheurs qui travaillent au large de la corne d'Afrique.
Pour l'appui aérien dans la lutte contre la piraterie, l'emploi d'avions de patrouille maritime, comme les Atlantique 2 de l'aéronautique navale, semble donc plus pertinent. Bénéficiant d'une grande autonomie, ils disposent d'importants équipements de détection, notamment une caméra infrarouge, et peuvent réaliser des survols à basse altitude. L'un de ces avions appuie d'ailleurs régulièrement, à partir de Djibouti, la force européenne de lutte contre la piraterie (Opération Atalante).

Piraterie