Défense
Lutte contre la piraterie : Une frégate de la Réunion détachée dans le golfe d'Aden

Actualité

Lutte contre la piraterie : Une frégate de la Réunion détachée dans le golfe d'Aden

Défense

La frégate de surveillance Nivôse vient d'arriver à Djibouti. Le bâtiment, basé à la Réunion, a été détaché pour patrouiller dans le golfe d'Aden et accompagner les navires marchands pour les protéger contre les pirates (*). L'arrivée du Nivôse permet à la Marine nationale de renforcer ses moyens dans la région. Elle y dispose déjà de la frégate Courbet et de l'aviso Commandant Blaison, déployés au sein de la TF 150 (mission de lutte contre le terrorisme Enduring Freedom), ainsi que d'un avion de patrouille maritime Atlantique 2, opérant depuis Djibouti.
La France participera en outre à la force navale européenne qui sera mise en oeuvre dans la région au mois de décembre. Créée pour lutter contre la piraterie, qui s'est fortement développée au large de la Somalie cette année, l'Eunavfor Atalanta devrait compter une petite dizaine de navires, appuyés par des avions de patrouille maritime.
_______________________________________________

(*) Pour mémoire, la Réunion est la troisième base de la Marine nationale, avec deux frégates, trois patrouilleurs hauturiers et un bâtiment de transport légers. Ces navires doivent surveiller une zone immense, allant des terres australes (Kerguelen) au détroit du Mozambique (îles éparses) en passant par les approches maritimes de la Réunion et Mayotte.