Défense
M51 : La mise en service opérationnelle prononcée

Actualité

M51 : La mise en service opérationnelle prononcée

Défense

Après le sous-marin nucléaire lanceur d'engins Le Terrible le 20 septembre dernier, la mise en service opérationnelle se son système d'armes, constitué du nouveau missile balistique M51, a été prononcée. Le Terrible va maintenant recevoir sa dotation complète de missiles, avant d'être prochainement intégré dans le cycle opérationnel des patrouilles de SNLE assurant la dissuasion nucléaire française. Quatrième sous-marin du type Le Triomphant, Le Terrible, réalisé par DCNS à Cherbourg, est le premier à mettre en oeuvre le M51, qui remplacera progressivement les M45 embarqués sur ses trois aînés. Le Terrible dispose, en outre, de nouveaux sonars et d'un nouveau système de combat, le SYCOBS, qui sera commun avec les futurs sous-marins nucléaires d'attaque du type Barracuda.
Long de 138 mètres pour un déplacement de plus de 14.000 tonnes en plongée, Le Terrible est armé par un équipage de 110 marins.

Le Terrible (© : MARINE NATIONALE)
Le Terrible (© : MARINE NATIONALE)

Il peut mettre en oeuvre 16 missiles M51. D'une longueur de 12 mètres pour une masse de 56 tonnes, le nouveau missile peut emporter jusqu'à 6 têtes nucléaires et attendre une portée de 9000 kilomètres. Le programme M51 a été porté par Astrium (EADS), qui s'est notamment appuyé sur Snecma Propulsion Solide (SPS) et SNPE Matériaux Energétique (SME), ainsi que DCNS pour l'intégration sur sous-marin. On notera que, malgré sa complexité et le recours à des technologies extrêmement pointues, ce programme de plus de 8 milliards d'euros a été mené dans les délais et le budget impartis, ce qui est très rare pour un projet militaire et d'autant plus remarquable compte tenu de l'ampleur de celui-ci. « Il faut saluer la performance exceptionnelle réalisée par l'ensemble des acteurs des programmes de dissuasion pour permettre le rendez-vous, que nous attendions depuis dix ans, entre le missile M51 et le sous-marin Le Terrible. Peu de programmes d'armement respectent aussi scrupuleusement un calendrier fixé avec autant d'avance », estime l'amiral Pierre-François Forissier, chef d'état-major de la Marine nationale.

Tir de M51 par Le Terrible (© : DGA)
Tir de M51 par Le Terrible (© : DGA)

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française