Marine Marchande
Maersk et Wallenius Wilhelmsen veulent lancer un nouveau combustible décarboné

Actualité

Maersk et Wallenius Wilhelmsen veulent lancer un nouveau combustible décarboné

Marine Marchande

La lignine est un copolymère présent dans les plantes et le bois et un sous-produit de la fabrication du papier. C’est lui qui est à l’origine du jaunissement du papier journal et il est donc retiré pour la confection des papiers de qualité supérieure. Actuellement, il est souvent brûlé pour produire de la vapeur et de l’électricité.

C’est ce biomère qui, associé à l’éthanol, pourrait devenir prochainement un combustible totalement décarboné pour les navires. C’est en tout cas ce que souhaite un consortium fondé par les armements Maersk et Wallenius Wilhelmsen et rejoint par des chargeurs comme BMW, H&M, Levi Strauss et Marks&Spencer.

Baptisé LEO (Lignine Ethanol Oil), ce combustible est actuellement en cours d’élaboration dans les laboratoires de l’Université de Copenhague et sera testé sur des navires dès le deuxième trimestre 2020. Le consortium LEO prévoit, en cas de succès, une industrialisation dans la foulée.

 

Maersk | Actualité de la compagnie de transport maritime