Offshore
Maersk Oil : Quarante ans de défis dans l'exploitation pétrolière

Actualité

Maersk Oil : Quarante ans de défis dans l'exploitation pétrolière

Offshore

Il y a quarante ans tout juste, le géant danois A.P. Moller-Maersk débutait son activité d'extraction de pétrole en mer du Nord. Maersk Oil était né après que le groupe ait obtenu en 1962 une concession pour la recherche de pétrole et de gaz dans les eaux danoises. Dans les années 70 et 80, il était très difficile d'extraire l'or noir de cette zone. Utilisant les standards de l'industrie pétrolière de l'époque, Maersk Oil, avec des forages verticaux et le recours à la pression naturelle des gisements, extrayait péniblement 5% du potentiel de pétrole contenu dans les poches entourées de craie, un minerai par lequel tout liquide s'écoule avec difficulté. Puis la compagnie réalisa son premier forage d'un puits horizontal qui, combiné à l'injection d'eau dans les réservoirs, a fait progressé la part du pétrole pouvant être extrait jusqu'à 30% dans les années 90. « Notre histoire en mer du Nord est marquée par un esprit pionnier et de battant. Nous n'avons jamais eu de pétrole facile et nous avons dû apprendre, dans les difficultés, comment le sortir. Mais cela nous a transformés en compagnie résistante qui a fait valoir sa créativité et l'innovation technologique », explique Jakob Thomasen, directeur général de Maersk Oil.

(© : MAERSK OIL)
(© : MAERSK OIL)

(© : MAERSK OIL)
(© : MAERSK OIL)

Des projets complexes et de nouvelles perspectives au Danemark

Forte de l'expertise acquise dans les conditions difficiles prévalant pour les projets initiés en mer du Nord, la compagnie s'est orientée sur le créneau des projets complexes à l'international. Ce fut le cas au Qatar, sur le champ Al Shaheen, où un développement traditionnel n'aurait pas été rentable. « Notre expertise nous a permis de forer des puits extrêmement longs qui ont infiltré les réservoirs, très minces, faisant que la production est commercialement viable. Aujourd'hui, nous produisons 300.000 barils par jour à Al Shaheen, qui est avec la mer du Nord danoise la pierre angulaire de notre activité dans le pétrole ».
En quarante ans, Maersk Oil a notamment produit l'équivalent de 2.1 milliards de barils au large du Danemark. Présente dans 11 pays, la société, qui compte 3200 salariés, la société compte développer son activité d'exploration et de production à l'international. Mais elle demeure aussi très présente en mer du Nord, avec de nouveaux projets de recherche, dont un a été annoncé fin juin. « Ce puits d'exploration montre que Maersk Oil continue d'être pleinement investi dans la production de pétrole et de gaz au Danemark et croit qu'encore plus de réserves peuvent être trouvées dans cette région mâture », estime Esbern Hoch, chef de l'activité Exploration de Maersk Oil pour le Danemark, le Groenland, l'Afrique du nord et le Moyen-Orient.

(© : MAERSK OIL)
(© : MAERSK OIL)

Maersk | Actualité du groupe maritime danois