Marine Marchande
Maersk résiste mais ses profits fondent de 80% en un an

Actualité

Maersk résiste mais ses profits fondent de 80% en un an

Marine Marchande

Le géant maritime danois a publié hier ses résultats pour le troisième trimestre. Sans surprise, A.P. Moller-Maersk est touché par les soubresauts économiques internationaux, la surcapacité de la flotte mondiale et l'effondrement des taux de fret. Ainsi, ses bénéfices, qui ont atteint 371 millions de dollars au troisième trimestre, ont fondu de 80% par rapport à la même période de 2010 (1.67 milliard d'euros). Le chiffre d'affaires est, quant à lui, en léger retrait, soit -1% pour 15 milliards de dollars. Le groupe voit donc ses profit diminuer significativement, mais il résiste et demeure bénéficiaire, avec des situations contrastées selon les activités.
Au troisième trimestre, Maersk Line a transporté 2.1 millions de conteneurs équivalent 40 pieds, soit 16% de plus qu'au troisième trimestre 2010. Mais cette augmentation, liée à la hausse de la capacité liée aux livraisons de nouveaux navires, n'a pas suffit à compenser la forte baisse des taux de fret. L'activité conteneurisée de Maersk termine donc le trimestre sur une perte de 297 millions de dollars, contre un bénéfice de plus de 1 milliard de dollars un an plus tôt.
Dans le secteur des terminaux portuaires, l'activité est en progression, avec un bénéfice de 174 millions de dollars (contre 140 au T3 2010), le trafic conteneur ayant notamment augmenté de 10% sur la période. APM Terminals a signé de nouveaux accords pour exploiter les terminaux de Moin, au Costa Rica, ainsi que Callao, au Pérou. Le groupe a également remporté la concession du Skandia Container Terminal à Göteborg, en Suède.
L'activité pétrole et gaz du groupe danois a, quant à elle, enregistré un troisième trimestre également en baisse, mais restant néanmoins très bénéficiaire, avec un profit de 341 millions de dollars (430 millions de dollars au T3 2010). Les résultats de cette branche ont été impactés négativement par la hausse des coûts d'exploration (336 millions contre 166 millions) mais positivement par la hausse du prix du baril de pétrole (113 dollars en moyenne par baril, contre 77 au T3 2010).
Enfin, alors que Maersk Tankers affiche des pertes (-37 millions de dollars), Maersk Drilling augmente ses bénéfices (138 millions de dollars, contre 126 millions au T3 2010).

A.P. Møller - Mærsk