Marine Marchande
Maersk demande le débarquement des 27 rescapés de l'Etienne

Actualité

Maersk demande le débarquement des 27 rescapés de l'Etienne

Marine Marchande

Un triste record vient d'être franchi par le pétrolier Maersk Etienne, celui de la plus longue attente d'un navire de commerce ayant sauvé des personnes à la mer. Depuis le 5 août, date à laquelle le bateau s'est porté au secours de 27 personnes à bord d'une embarcation en détresse devant les côtes maltaises, il est au mouillage en attente d'une décision de Malte. La Valette refuse le débarquement des rescapés, parmi lesquels se trouvent une femme enceinte et un mineur, et demande une solution européenne. 

Muet jusqu'ici, l'armement danois Maersk Tankers, propriétaire du pétrolier, s'est exprimé hier pour demander une assistance humanaitaire urgente et un port sûr de débarquement. La compagnie attire l'attention sur son équipage qui est bloqué et ne peut débarquer, alors que la situation à bord se complique. « Nos marins continuent à apporter leur aide et leur soutien à ce groupe vulnérable, mais ils leur manquent les ressources nécessaires pour les soins médicaux et humanitaires. Un pétrolier n'est pas prévu pour l'accueil de personnes et nous sommes désormais dans une situation où les provisions à bord commencent à manquer ». 

Par ailleurs, Maersk confirme que la première demande d'assistance à ce groupe en détresse a émané des autorités maltaises, ce que ces dernières réfutent catégoriquement alors que de nombreuses ONG avaient mis ce fait en avant.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.