Défense
Maintenance : STX France débarque à Brest

Actualité

Maintenance : STX France débarque à Brest

Défense

Implanté à Toulon depuis l'automne 2009, date à laquelle il a commencé à assurer le maintien en condition opérationnelle (MCO) des bâtiments de ravitaillement (BCR/PR) de la Marine nationale, STX France fait une incursion à Brest. C'est la conséquence du redéploiement dans le port finistérien du bâtiment de commandement et de ravitaillement Somme, arrivé à la pointe Bretagne cet été. Comme pour la Meuse, la Marne et le Var à Toulon, STX continue d'assurer le MCO du BCR. Ce dernier a, d'ailleurs, débuté le 19 septembre un arrêt technique qui doit se poursuivre jusqu'à la fin novembre. Pour mener à bien le chantier, STX a dépêché à Brest une petite équipe, qui gère un réseau de sous-traitants locaux intervenant sur la Somme en collaboration avec l'équipage du bâtiment. Thales s'occupe, pour sa part, de la maintenance des armes et équipements électroniques.
Pour mémoire, le contrat de MCO des PR et BCR est le premier contrat de ce type remporté par STX France dans le domaine des navires militaires. D'un coût de 40 millions d'euros, le marché, décroché en co-traitance avec Thales, s'étale jusqu'en décembre 2013, date à laquelle il sera remis en jeu avec un nouvel appel d'offres. Pour répondre aux besoins de cette nouvelle activité, les chantiers de Saint-Nazaire ont créé un bureau à Toulon, avec une équipe d'une douzaine de personnes s'appuyant pour les arrêts techniques sur les compétences locales. Pour l'heure, l'implantation d'une structure à Brest n'est pas prévue, mais elle n'est pas non plus exclue à l'avenir. D'autant qu'en dehors des bâtiments de ravitaillement, STX France est en compétition pour décrocher d'autres contrats de MCO avec la Marine nationale.

Chantiers de l'Atlantique (ex-STX France)