Marine Marchande

Actualité

Manche : Trois décès suspects à bord d'un pétrolier

Marine Marchande

Trois des 20 membres d'équipage de l'Arionas, un pétrolier naviguant en Manche, sont décédés dans la nuit de mardi à mercredi. Alors que le navire se dirigeait vers la zone d'attente du port du Havre, la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord décidait de dépêcher un hélicoptère transportant des gendarmes et un médecin. Cette équipe avait pour mission d'effectuer, à bord, les premières constatations. « Selon les premiers éléments transmis par le capitaine du navire, les marins seraient décédés suite à une intoxication alimentaire », précisait hier la préfecture maritime. Alors que, sur un bateau, l'ensemble de l'équipage « bénéficie » du même repas, comment expliquer que seuls trois marins ait été malades, au point de décéder ? Des observateurs s'interrogent, évoquant une recrudescence des cas de malaises plus ou moins graves suite à l'absorption, sur certains « bateaux secs » (où l'alcool est interdit), d'alcools frelatés fabriqués à bord. Etait-ce le cas sur l'Arionas ? Pour l'heure, aucune information de ce genre n'est venue des autorités françaises. Alors que le navire était hier à quai, une enquête a été ouverte par le parquet du Havre. Devant déterminer les circonstances exactes de la mort des trois marins, tous Russes, ces investigations ont été confiées à la Gendarmerie maritime.
Immatriculé aux Iles Marshall, l'Arionas a été construit en 2006. Ce pétrolier de 183 mètres transporte 27.580 tonnes d'hydrocarbures. Parti de Chypre, il se dirigeait vers le port de Rotterdam.
____________________________________

- D'AUTRES PHOTOS DE L'ARIONAS SUR SHIPSPOTTING.COM

Divers marine marchande