Défense
Manoeuvres franco-indiennes en Méditerranée

Actualité

Manoeuvres franco-indiennes en Méditerranée

Défense

Le 16 juillet, quatre bâtiments de la marine indienne sont arrivés à Toulon en vue de participer à l'exercice franco-indien Varuna (voir photos à la fin de l'article). Appartenant à la flotte de l'ouest, basée à Bombay, la force indienne, commandée par l'amiral Karve, est composée du destroyer lance-missiles Mumbai (type Delhi, 163 mètres, 6500 tonnes à pleine charge), des frégates Trishul (type Talwar, 124.8 mètres, 3850 tpc) et Gomati (type Godavari, 126.5 mètres, 4200 tpc), ainsi que du pétrolier-ravitailleur Aditya (172 mètres, 24.600 tpc). Ces bâtiments participeront aux manoeuvres en mer avec la frégate Surcouf, l'aviso Commandant Birot et le bâtiment de commandement et de ravitaillement Var, auxquels d'ajoutera du 19 au 22 juillet la frégate Montcalm. Des moyens aériens seront également engagés. « Depuis 1998, les manoeuvres navales annuelles Varuna visent à promouvoir la coopération et l'interopérabilité entre les deux marines. La marine indienne partage des objectifs communs avec d'autres pays en assurant un environnement maritime stable et sécurisé dans la région de l'Océan Indien pour la prospérité économique. Les attributs de la marine indienne y ont été régulièrement déployés afin de gérer la piraterie maritime. A cet égard, la marine indienne et la marine nationale française sont amenées à collaborer étroitement », explique la Marine nationale. Les derniers exercices Varuna se sont déroulés au large de la Bretagne en 2009 puis des côtes indiennes en 2011.

Le destroyer Mumbai  (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le destroyer Mumbai (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le destroyer Mumbai  (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le destroyer Mumbai (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Marine indienne | Toute l'actualité de la Bharatiya Nau Sena