Défense
Marc Thiercelin s'attaque au record de l'Atlantique sur DCNS 1000

Actualité

Marc Thiercelin s'attaque au record de l'Atlantique sur DCNS 1000

Défense

Hier à 15H, 35 minutes et 52 secondes, heure de Paris, Marc Thiercelin, skipper et parrain des Filières du Talent DCNS, a franchi la ligne de départ du célèbre parcours New-York - Cap Lizard (Sud de l'Angleterre). A la barre de DCNS 1000, il va tenter d'établir le premier temps de référence de la traversée de l'Atlantique en solitaire sur un 60 pieds de la classe IMOCA. Pour ce parcours de 2925 milles, Marc Thiercelin a confié le rôle de routeur à Christopher Pratt, l'apprenti skipper issu du volet course au large des Filières du Talent. « Marc à bord de DCNS 1000, Christopher à terre et l'ensemble des collaborateurs du groupe DCNS et des supporters de Marc vont partager cette traversée sur l'une des routes les plus emblématiques de la course au large. Cette tentative de record va de nouveau nourrir la transmission du savoir entre Marc et Christopher dans l'optique de la Route du Rhum », affirme Christophe Lachnitt, directeur de la communication du groupe DCNS et initiateur des Filières du Talent.

DCNS 1000 au départ de New York (© : DCNS)
DCNS 1000 au départ de New York (© : DCNS)

C'est Christopher Pratt qui a conduit le voilier de Brest à New York, en avril, pour effectuer les 1500 milles nécessaires à sa qualification pour la Route du Rhum 2010. Comme en juillet 2009, lorsque Marc Thiercelin avait pulvérisé de plus de 12 heures le record de la Méditerranée en solo, la collaboration entre le skipper en mer et son appui à terre est un élément prépondérant. « Lorsque l'on navigue en configuration « record », il faut rechercher la vitesse en permanence. DCNS 1000 a une grosse puissance et une bonne stabilité dans la brise. Il n'a pas besoin d'être extrêmement chargé en toile pour montrer son potentiel, mais il faut absolument optimiser la route et les trajectoires et c'est en cela que j'attends beaucoup de notre collaboration avec Christopher. Nous travaillons maintenant depuis plus d'un an et demi, et il connaît parfaitement le bateau, dont il a désormais l'expérience en solo. C'est un élément majeur pour l'analyse et la prise de décision », explique Marc Thiercelin.

Naval Group | Actualité industrie navale de défense