Offshore
Marée noire aux Etats-Unis : Les fuites commencent à être colmatées

Actualité

Marée noire aux Etats-Unis : Les fuites commencent à être colmatées

Offshore

Douze jours après le naufrage de la plateforme de forage Deepwater Horizon, la compagnie britannique BP a annoncé hier que des robots sous-marins étaient parvenus à colmater l'une des trois fuites repérées sur la tête de puits. Malgré tout, des centaines de milliers de litres de pétrole continuent de s'échapper chaque jour, alimentant l'immense marée noire qui menace les côtes américaines du golfe du Mexique. Pour contenir le pétrole, BP achève la réalisation d'un couvercle de confinement. Ce dôme en acier d'une centaine de tonnes sera acheminé sur place par le Discoverer Enterprise et placé à 1500 mètres de fond, juste au dessus des fuites. Le grand navire de Transocean (propriétaire du Deepwater Horizon exploité par BP), grâce à un système de connection avec le dôme, pourra récupérer jusqu'à 125.000 barils de pétrole (soit 20 millions de litres). Dans le même temps, BP a commencé le forage d'un puits d'évacuation, opération qui pourrait prendre deux à trois mois.

Une nappe de 200 km de long et 100 km de large

En attendant, les Américains tentent par tous les moyens de protéger le littoral de la Louisiane, du Mississipi, de l'Alabama et de la Floride. Longue de plus de 200 kilomètres, la nappe s'étale sur environ 100 kilomètres en largeur. Grâce à l'amélioration des conditions météorologiques, des kilomètres de barrages flottants ont été mis en place, alors que des avions larguent au dessus de la pollution des produits dispersants. Les autorités ont également enflammé certaines zones, afin de consumer les hydrocarbures qui flottent en surface. Erigée au rang de priorité par la Maison Blanche, la lutte contre la marée noire, qui pourrait être plus désastreuse que celle de l'Exxon Valdez en Alaska (1989), mobilise des milliers de militaires et de civils. En mer, pas moins de 200 navires sont désormais rassemblés pour lutter contre la pollution.
Victime d'un incendie, la plateforme Deepwater Horizon a coulé le 22 avril alors qu'elle était en opération de forage à 70 kilomètres au large de la Nouvelle-Orléans. 115 personnels de la plateforme ont été évacués mais l'accident a fait 11 disparus et 4 blessés graves.

Accidents, pollutions