Défense
Marine canadienne : Un porte-conteneurs transformé en ravitailleur

Focus

Marine canadienne : Un porte-conteneurs transformé en ravitailleur

Défense
Marine Marchande

Contrainte de désarmer les Protecteur et Preserver, mis en service en 1969 et 1970, la marine canadienne, qui a besoin de manière urgente d’une unité logistique, va utiliser à partir de 2017 un ancien porte-conteneurs converti en pétrolier-ravitailleur et bâtiment de soutien aux opérations humanitaires.

Retenu par l’administration Harper l'été dernier, ce projet, un temps sur la brèche après les changements politiques intervenus suite à l’élection fédérale du mois d’octobre, a finalement été acté par le nouveau gouvernement de Justin Trudeau. La lettre d’intention signée en août avec le chantier Davie de Lévis, au Québec, a été affermie en contrat le 30 novembre. D’un coût de 700 millions de dollars canadiens (453 millions d'euros) dont 587 millions hors taxes (354 M€), le marché porte sur la transformation du navire et sa location avec les prestations associées, la durée initiale de l’affrètement étant de cinq ans (avec une option pour cinq années supplémentaires).

Marine et Garde-côtière canadiennes