Défense
Marine : La mâture unique pourrait faire son retour avec les FREDA

Actualité

Marine : La mâture unique pourrait faire son retour avec les FREDA

Défense

Les études se poursuivent en vue de concevoir une version antiaérienne de la Frégate Européenne Multi-Missions. Si, ici et là, on évoque une réduction du programme FREMM à une dizaine d'unités, la Frégate de Défense Aérienne (FREDA) ne devrait, à priori, pas faire les frais de coupes sombres dans le budget de la Défense. La marine ne pouvant commander deux unités supplémentaires du type Horizon, jugée trop onéreuses, elle doit en revanche absolument remplacer les Cassard et Jean Bart. Ces frégates, livrées en 1988 et 1991, sont équipées d'un système d'armes ancien (Tartar / SM-1 MR) et ne pourront être prolongées très longtemps.
Or, un minimum de quatre navires spécialisés est nécessaire pour assurer les missions de défense aérienne de la flotte (escorte du groupe aéronaval, couverture d'opération de débarquement, escorte de navires marchands...)
Révélé par Mer et Marine il

Naval Group | Actualité industrie navale de défense