Défense
Marine : Le BPC Tonnerre en Martinique

Actualité

Marine : Le BPC Tonnerre en Martinique

Défense

Le bâtiment de projection et de commandement Tonnerre a fait relâche, du 25 au 28 mai, à Fort-de-France. Avec ses 199 mètres de long et 21.500 tonnes en charge, le BPC est le plus imposant bâtiment de la Marine nationale à avoir escalé dans les Antilles depuis très longtemps. Livré le 28 février par DCNS, le Tonnerre poursuit sa Vérification des Capacités Militaires (VCM), autrefois appelée traversée de longue durée. Partis le 10 avril de Toulon, le navire a escalé au Canada puis aux Etats-Unis, où il a embarqué pour la première fois un hélicoptère lourd Super Stallion et un engin de débarquement sur coussin d'air LCAC. La troisième étape de la VCM, dans les Caraïbes, était placée sous le signe de la coopération : « Coopération avec les forces des pays d'Amérique du sud et coopération avec les forces de souveraineté » selon son commandant. Le 24 mai dernier, le BPC a réalisé un exercice amphibie inédit avec les forces armées des Antilles en Martinique sur la plage du Carbet. A l'aube, 200 marsouins du régiment amphibie de Martinique, le 33ème régiment d'infanterie de Marine basé au Fort Desaix ont embarqué sur le Tonnerre, découvrant le saut technologique de cette nouvelle génération de bâtiments. Cet entraînement fur également l'occasion pour les autres composantes des forces armées des Antilles de tester leurs procédures. Les hélicoptères de l'armée de l'air (Puma et Fennec), de la gendarmerie (Écureuil) et le Panther de la frégate Ventôse se sont succédés sur le pont d'envol.
Après les Antilles, le Tonnerre a mis le cap sur le Brésil. Il fera ensuite relâche en Afrique du Sud début juillet, avant de revenir en fin de mois vers Toulon, à l'issue d'une escale à Dakar, au Sénégal.

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française