Défense
Marine : le TCD Orage tire sa révérence

Actualité

Marine : le TCD Orage tire sa révérence

Défense

Une semaine après la frégate Duquesne, le Transport de Chalands de Débarquement Orage cessera à son tour sa carrière opérationnelle vendredi. Le navire amphibie sera remplacé par le Bâtiment de Projection et de Commandement Tonnerre, qui achèvera fin juillet sa période de vérification des capacités opérationnelles (autrefois appelée traversée de longue durée), préalable à son admission au service actif. Vendredi, le pacha et l'équipage de l'Orage recevront les anciens commandants du TCD, qui a fêté cette année ses 40 ans de bons et loyaux services.
Livré en 1967 et basé initialement à Brest, le TCD Orage a passé la première partie de sa vie opérationnelle dans le Pacifique où il assurait le soutien du Centre des Expérimentations Nucléaire à Tahiti. En 1977, il est affecté au sein de l'escadre de l'Atlantique à Brest où il effectue de nombreuses missions dont, en 1982, la mise en place de la Force d'interposition au Liban dans le cadre de la mission Olifant 82. En 1992, suite à une réorganisation de la marine, l'Orage passe sous l'autorité organique de la Force d'Action Navale et change de port base. Il quitte Brest en mars 1993 pour rejoindre Toulon. Le troisième volet de sa vie opérationnelle sera toujours aussi dense avec entre autres les opérations en ex-Yougoslavie (missions Balbuzard), l'évacuation de Monrovia en 1993, les premières missions de lutte contre le trafic de drogue (opération d'interception du remorqueur Pitéa en 2004) et les nombreuses missions de surveillance en Afrique de l'ouest (Corymbe) dont la dernière s'est terminée en décembre 2006.
Initialement, il était prévu que l'Orage et son frère jumeau, l'Ouragan, soient vendus à l'Argentine mais ce pays y a finalement renoncé. Ils devraient en conséquent entrer dans la filière de déconstruction.

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française