Défense
Marine : Le Var achève son premier grand carénage à Singapour

Actualité

Marine : Le Var achève son premier grand carénage à Singapour

Défense

Le bâtiment de commandement et de ravitaillement Var, navire accueillant l'amiral commandant les forces maritimes déployées en l'océan Indien (ALINDIEN), est arrivé cet été à Singapour pour y subir un arrêt technique majeur de 10 semaines. Les équipes du chantier singapourien, les experts de DCNS et l'équipage achèvent cet arrêt technique. Demain, le navire doit prendre la mer pour conduire quelques essais avant de faire le plein de ses soutes et repartir en mission. Les travaux, réalisés aux chantiers Jurong JSML de Tuas, ont notamment porté sur la visite des deux moteurs principaux, deux diesels alternateurs qui assurent la production d'électricité, ainsi que les usines de production d'air climatisé. « L'accomplissement de ce chantier ne peut se faire sans un engagement conséquent de l'état-major de la Marine à travers ses différentes entités, que ce soit financier, dans la mise en place de la logistique associée et en moyens humains. Deux équipes de l'atelier militaire de Toulon et du bâtiment Jules Verne, renforcée par des mécaniciens du Var effectuent ainsi à bord la visite complète des deux diesels alternateurs », explique l'équipage sur le blog (*).
La maîtrise d'oeuvre du chantier est assurée par DCNS et plus particulièrement par sa filiale locale, DCNS Services Far East, implantée à Singapour suite à la construction, en transfert de technologie, de cinq des six frégates du programme Delta. Toutefois, fait-on remarquer sur le BCR, « l'équipage prend bien entendu une part active dans la réalisation des travaux de sa compétence car il reste le principal acteur du maintien en condition opérationnelle de l'unité. Il a également un rôle très actif vis à vis du chantier local dans l'expression du besoin initial du travail demandé, dans le suivi de sa réalisation par les employés du chantier et dans sa recette lors de l'acceptation des différents travaux ou des essais finaux. Il ne faut pas oublier l'obligation de maintenir du mieux possible l'état extérieur du bâtiment dans un environnement hostile que représente celui le milieu marin avec ses embruns salins et corrosifs. Et tout ceci doit s'effectuer dans un chantier industriel où l'hygiène et la sécurité au travail restent les règles de base ».

Pendant l'IPER du Var (Copyright : MARINE NATIONALE)
Pendant l'IPER du Var (Copyright : MARINE NATIONALE)

Troisième unité de la classe Durance, le Var a été lancé à l'arsenal de Brest en 1981 et mis en service en service deux ans plus tard. Long de 157.20 mètres pour un déplacement de 18.000 tonnes en charge, ce navire assure en premier lieu des missions de ravitaillement. Il peut notamment embarquer 8400 tonnes de gasoil, 1100 tonnes de carburant aviation (TR5) 170 tonnes de munitions, 250 tonnes de rechanges, ainsi que 250 tonnes d'eau douce et 170 tonnes de vivres.
Le Var, comme la Marne et la Somme, peut en outre accueillir un état-major d'environ 50 personnes et sert ainsi, grâce à des locaux dédiés, de bâtiment de commandement. Depuis près de deux ans maintenant, il est déployé en océan Indien et sert de base à ALINDIEN.

Pendant l'IPER du Var (Copyright : MARINE NATIONALE)
Pendant l'IPER du Var (Copyright : MARINE NATIONALE)

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française