Défense
Marine nationale : 12 nouveaux bateaux d'instruction commandés

Actualité

Marine nationale : 12 nouveaux bateaux d'instruction commandés

Défense

Le groupe des écoles de la Marine nationale à Lanvéoc-Poulmic, dans le Finistère, va être doté de nouveaux moyens nautiques. Les bâtiments d'instruction à la manoeuvre Chimère et Farfadet, mis en service en 1970 et 1971, vont être remplacés. Le ministère de la Défense a passé commande, le 12 novembre, de deux nouveaux BIM. Ils seront construits par la société brestoise SOBEC et seront livrés à l'Ecole navale en novembre 2010 et août 2011. Conçus pour reproduire les caractéristiques de manoeuvrabilité des frégates, ils permettront également de former les élèves à la mise à l'eau et à la récupération d'embarcation. Ces bateaux mesureront 24 mètres de long pour 6 mètres de large (86 tonnes à pleine charge), avec coque en acier et des superstructures en aluminium. Armés par 1 à 3 membres d'équipage, ils pourront accueillir 10 élèves et disposeront d'une salle de formation. Dotés de deux lignes d'arbres, leur autonomie sera de 40 heures à 10 noeuds.

L'autre commande, décrochée par MSI SAS, basé à Cherbourg, porte sur 10 petites embarcations d'instruction à la manoeuvre. Longues de 8 mètres pour une largeur de 3 mètres et un déplacement de 4.6 tonnes en charge, elles seront réalisées en aluminium. Dotés d'une seule ligne d'arbres, ces bateaux pourront naviguer à 10 noeuds pendant 10 heures. Ils embarqueront, chacun, 6 élèves et un instructeur. Ces unités, livrables entre l'été 2010 et l'été 2011 aux écoles de la marine, permettront de former les élèves à la manoeuvre (giration, appareillage, accostage, mouillage, prise de coffre, récupération d'hommes à la mer...)
Notifiés par la DGA dans le cadre du plan de relance de l'Economie, ces contrats permettront le maintien, pendant 19 mois, d'au moins 8 emplois directs chez SOBEC ; et compensera la baisse d'activité prévue l'an prochain chez MSI. Pour cette société, le marché sauvegarde, sur 18 mois, l'emploi de 8 ouvriers et d'un emploi de bureau d'étude.
Avec la barge incendie commandée chez Socarenam, les trois marchés représentent un investissement de 7.6 millions d'euros.

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française