Défense
Marine nationale : La flottille amphibie a 70 ans

Focus

Marine nationale : La flottille amphibie a 70 ans

Défense

Regroupant les engins de débarquement mis en œuvre par les bâtiments de projection et de commandement (BPC) Mistral, Tonnerre et Dixmude, la Flottille amphibie (Flophib) fête cette année ses 70 ans.

De tout temps, les opérations de débarquement ont fait partie des activités de la marine, mais des unités réellement spécialisées et dotées de moyens adaptés ne sont nées qu’après la deuxième guerre mondiale. C’est en effet pendant ce conflit que les opérations amphibies ont pris leur essor et que des capacités dédiées furent développées, en particulier pour soutenir la campagne de reconquête du Pacifique menée par l’US Navy. Les opérations de débarquement se sont alors multipliées, jusqu’en Afrique du nord et en Europe.

En France, la naissance d’une première composante amphibie remonte à 1947, lorsque la Brigade Marine d’Extrême Orient est dissoute et que nait la Force Amphibie Marine d’Indochine (FAMIC). Celle-ci est rapidement scindée en deux entités, la Flottille amphibie d’Indochine du Sud et la Flottille amphibie d’Indochine du Nord. La fourragère aux couleurs de la croix de guerre des théâtres d’opération extérieurs de la Flophib est d’ailleurs un héritage de cette période. Ces flottilles avaient pour mission la préparation et la constitution de groupes occasionnels que l’on appelait à l’époque Divisions Navales d’Assaut (DINASSAU).

 

(© MARINE NATIONALE)

(© MARINE NATIONALE)

 

Dès 1947, six DINASSAU voient le jour et totaliseront pas moins de 18 citations à l’ordre de l’armée de mer, cinq d’entre elles gagnant le port

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française