Défense
Marine nationale : le dernier Falcon équipé d’une trappe SAR attendu en octobre
ABONNÉS

Actualité

Marine nationale : le dernier Falcon équipé d’une trappe SAR attendu en octobre

Défense

En octobre, l’ensemble des huit avions de surveillance maritime Falcon 50 de la Marine nationale sera équipé d’une trappe permettant le largage d’une chaine SAR (Search and Rescue) pour le sauvetage en mer. C’est ce qu’a appris Mer et Marine auprès de l’aéronautique navale française.

Pour mémoire, les Falcon 50 réunis au sein de la flottille 24F (basée à Lann-Bihoué dans le Morbihan, se répartissent en deux séries. D’abord les quatre Falcon 50 M appelés maintenant Falcon MI (Marine Intervention) directement livrés entre 1999 et 2002 par Dassault Aviation en tant qu’avions de surveillance maritime (SURMAR). Il s’agit des appareils numérotés 7, 30, 36 et 132, équipés d’un radar Ocean Master, un système électro-optique, un système de mission dédié à cette mission, des hublots d’observation et une trappe pour le déploiement d’une chaîne SAR comprenant différents matériels dédiés à la survie de personnes en mer (marqueurs, bouées, radeaux gonflables…) en attendant l’arrivée de navires ou hélicoptères pour les secourir.

 

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française