Construction Navale
Marine nationale : Le troisième BPC mis sur cale au mois de janvier

Actualité

Marine nationale : Le troisième BPC mis sur cale au mois de janvier

Construction Navale

C'est finalement au mois de janvier que le troisième Bâtiment de Projection et de Commandement (BPC) sera mis sur cale, a-t-on appris auprès des chantiers de Saint-Nazaire. Débuté en mai dernier, l'usinage des tôles du navire se poursuit chez STX France, où ce contrat représente, pour le chantier et ses sous-traitants, 2.5 millions d'heures de travail. Quasiment identique aux BPC Mistral et Tonnerre, conçus par DCNS et livrés à la Marine nationale en 2006 et 2007, le « BPC3 » mesurera 199 mètres de long pour un déplacement de 21.500 tonnes en charge. Doté d'importantes infrastructures hospitalières et de commandement, il pourra embarquer 16 hélicoptères lourds, 70 véhicules, quatre chalands de débarquement (ou deux catamarans du type L-CAT), ainsi que 450 hommes de troupe.
A défaut de nouvelles commandes de paquebot, les chantiers de Saint-Nazaire se sont retrouvés, début 2009, dans une situation difficile. C'est pourquoi, au titre du plan de relance de l'Economie, le ministère de la Défense a anticipé la construction de ce navire, qui était prévue après 2014. Mais, si important soit il (notamment en ayant permis de relancer l'atelier d'usinage), le BPC ne représente que 20% de la charge annuelle de STX France. Dès le mois de décembre, faute de nouveaux contrats, le travail s'arrêtera une fois de plus en usinage. « Nous n'auront alors plus que deux paquebots aux derniers stades d'achèvement et les blocs du BPC à assembler. Pas de quoi occuper tout le monde. C'est pourquoi il nous faut impérativement, et vite, de nouveaux contrats », rappelle un responsable syndical.

Chantiers de l'Atlantique | Toute l'actualité des chantiers de Saint-Nazaire