Défense
Marine nationale : les premiers Dauphin de la Flotte intérimaire arrivent
ABONNÉS

Actualité

Marine nationale : les premiers Dauphin de la Flotte intérimaire arrivent

Défense

L’arrivée dans l’aéronautique navale française des premiers appareils de la flotte intérimaire d’hélicoptères, qui permettra de faire la soudure entre le retrait du service des Alouette III et la livraison des futurs Guépard Marine (H160M), est prévue ce mois-ci. Avec pour commencer les machines du contrat notifié le 30 décembre 2019 à un groupement composé de DCI et Héli-Union. Un marché qui porte pour mémoire sur la location de douze Dauphin N3 sur une période de 10 ans, ces hélicoptères de seconde main étant adaptés aux besoins de la marine (radar, boule optronique, treuil, communications spécifiques, harpon sur certains…) Les trois premiers devraient rejoindre la marine d’ici la fin décembre mais, a appris Mer et Marine, sans qu’ils soient encore dans la configuration prévue. Car la crise sanitaire a apparemment retardé la transformation de ces machines, dont l’aéronautique navale a le plus grand besoin alors que son parc d’hélicoptères fonctionne aujourd’hui à flux très tendu. Décision a donc été prise de réceptionner quand même ces premiers Dauphin en l’état pour les affecter dans un premiers temps à certaines missions, comme l’entrainement et la qualification des pilotes.

Les neuf autres Dauphin prévus par le contrat devraient être livrés l’année prochaine dans la configuration nominale, alors que les trois premiers recevront ultérieurement les équipements requis pour un emploi pleinement opérationnel dans l’aéronautique navale.  

Les Dauphin de la Flotte intérimaire (Dauphin FI) vont donc remplacer les Alouette III, dont les neuf derniers exemplaires (série 319) seront retirés du service d’ici 2022. Parmi ces machines, regroupées au sein de l’escadrille 22S basée à Lanvéoc-Poulmic, trois sont stationnées outre-mer pour les besoins des frégates de surveillance basées en Nouvelle-Calédonie, en Polynésie française et aux Antilles). C’est pour mémoire également le cas de deux des seize Panther de la flottille 36F (un aux Antilles et un à La Réunion).

Six Dauphin FI vont être versés à une nouvelle formation, la 34F/ESHE, qui sera activée fin janvier à Lanvéoc. Cette flottille combinera des missions

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française