Défense
Marine nationale : quatre chantiers pour le programme des patrouilleurs océaniques
ABONNÉS

Actualité

Marine nationale : quatre chantiers pour le programme des patrouilleurs océaniques

Défense

Pas moins de quatre chantiers français vont être impliqués dans la conception et la réalisation des 10 futurs patrouilleurs océaniques (PO), a appris Mer et Marine. Selon nos informations, un premier contrat de cadrage va être prochainement notifié par la Direction Générale de l’Armement (DGA). Il portera sur l’organisation du programme et, surtout, le début des études de conception des bâtiments. Celles-ci seront pilotées par Naval Group, dont les bureaux d’études de Lorient vont être mobilisés pour développer une nouvelle plateforme adaptée aux besoins de la Marine nationale. Mais le leader français du naval militaire ne sera pas le seul dans ce programme. L’Etat et les industriels intéressés par ce projet se sont en effet mis d’accord pour que la construction des bâtiments, livrables en 2025 et 2030, soit confiée à trois autres chantiers : CMN, Piriou et Socarenam. Ce marché atypique comprendra différents contrats, celui portant sur la construction du prototype étant attendu vers la fin 2022 d’après nos sources. La répartition des bateaux entre chantiers n’est pas encore actée, ce qui est logique puisqu’elle dépendra de la charge de travail prévisionnelle dans les différents acteurs du groupement au moment de la commande.

Pas de traditionnel appel d’offres

C’est pour mémoire le 10 juin dernier que Florence Parly, ministre des Armées, a entériné en comité ministériel d’investissement le lancement du programme PO, prévu par la loi de programmation militaire 2019-2025. Avec la volonté de l’Hôtel de Brienne de mettre en place un marché présenté comme « innovant ». La première innovation consiste en l’absence d’un traditionnel appel d’offres, le ministère ayant choisi un processus permettant d’éviter une procédure classique, comme cela avait encore été le cas pour les six patrouilleurs d’outre-mer (POM) commandés à Socarenam en décembre 2019 à l’issue d’un

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française Euronaval 2020 - Euronaval-Online