Défense
SNA Suffren : première prise de commandement pour l'équipage Rouge

Actualité

SNA Suffren : première prise de commandement pour l'équipage Rouge

Défense

Le nouveau sous-marin nucléaire d’attaque de la Marine nationale, qui a débuté en avril ses essais en mer avec son équipage Bleu, emmené par le capitaine de frégate Axel Roche, va être pris en main par son second équipage. Dans cette perspective, la première cérémonie de prise de commandement de l’équipage Rouge du Suffren s’est déroulée le 15 septembre dans la base navale de Toulon (une première aussi puisque la prise de commandement de l’équipage Bleu s’était faite à Cherbourg, où a été construit le bâtiment). C’est le capitaine de frégate Sébastien Cousin qui devient le premier pacha Rouge du Suffren, quinze ans après ses débuts dans les forces sous-marines (*). 

 

 

(© FRANCIS JACQUOT)

(© FRANCIS JACQUOT)

(© FRANCIS JACQUOT)

(© FRANCIS JACQUOT)

 

L’officier, qui commandait précédemment l’équipage Bleu de l’Améthyste, va avec ses 60 marins prendre la relève des Bleus du Suffren pour la dernière phase des essais en mer du nouveau fleuron de la sous-marinade française, dont la livraison est prévue d’ici la fin de l’année, en vue d’une mise en service en 2021. Avant d'embarquer, l'équipage Rouge s'est notamment entrainé ces derniers mois sur les nouveaux simulateurs Barracuda installés à Toulon. 

 

Le SNA Suffren (© BERNARD PREZELIN)

Le SNA Suffren (© BERNARD PREZELIN)

 

(*) La biographie du CF Cousin

Né le 13 mars 1981 à Royan, le capitaine de frégate Sébastien COUSIN entre à l’Ecole navale en 2001. Au terme de la campagne 2003-2004 du porte-hélicoptère Jeanne d’Arc, il sert un an en Polynésie sur la frégate de surveillance Prairial.

Il rallie les forces sous-marines en septembre 2005 et sert successivement sur le sous-marin nucléaire d’attaque Perle, à Toulon, puis sur le sous-marin nucléaire lanceur d’engins Le Vigilant, basé à Brest, à bord duquel il réalise quatre patrouilles opérationnelles au profit de la dissuasion.

Nommé au commandement du bâtiment-école Lion en juillet 2008, il participe principalement à la formation des élèves officiers de l’Ecole navale mais aussi à de nombreuses missions de surveillance des approches maritimes au large de la Bretagne et en golfe de Gascogne.

Il rejoint Toulon en septembre 2009 pour suivre, pendant un an, les cours de l’école des systèmes de combat et armes navals à l’issue duquel il sert pendant trois ans sur le sous-marin nucléaire d’attaque Améthyste comme chef de service lutte sous la mer puis commandant adjoint opérations. Il participe alors à l’escorte du porte-avions en océan indien et dans le golfe arabo-persique dans le cadre de la mission AGAPANTHE 2010-2011 tout comme à de nombreuses missions de renseignement littorales et de soutien au profit de la dissuasion.

Il est choisi en 2013 pour occuper le poste d’officier d’échange au sein de la division entraînement des forces sous-marines de la Royal Navy à Faslane, en Ecosse. Il participe ainsi pendant deux ans aux périodes de qualification à la mer des sous-marins d’attaque britanniques et y termine son affectation par la réussite du cours de commandement pour sous-marin mieux connu sous le nom de PERISHER, à bord du HMS Ambush.

Il obtient fin 2015 son brevet d’atomicien à l’Ecole des applications militaires de l’énergie atomique de Cherbourg puis rejoint le sous-marin nucléaire d’attaque Saphir à Toulon avec lequel il participe au cours de commandant pour SNA 2016 et à l’opération BARKHANE au large de la Libye.

Il est pendant un an stagiaire de la 24e promotion de l’Ecole de guerre à Paris et y obtient en juin 2017 le brevet de l’enseignement militaire supérieur.

De retour à Toulon à l’été 2017, il est commandant en second des sous-marins nucléaires d’attaque Perle, en 2017, puis Casabianca en 2018. Il retrouve alors l’océan Indien et le golfe arabo-persique et participe notamment à l’exercice VARUNA 18 avec la marine indienne. Il prend également part à des missions de renseignement littorales et de soutien au profit de la dissuasion.

Désigné commandant de l’équipage bleu du sous-marin nucléaire Améthyste le 5 avril 2019, il effectue un déploiement de quatre mois en Atlantique puis prend commandement de l’équipage rouge du sous-marin nucléaire d’attaque Suffren le 1er juin 2020.

Le capitaine de frégate Sébastien COUSIN est chevalier de l’ordre national du Mérite et titulaire de la croix de la valeur militaire.

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française