Défense
Marine nationale : une tournée des îles éparses bien remplie pour le La Grandière

Actualité

Marine nationale : une tournée des îles éparses bien remplie pour le La Grandière

Défense

L'équipage du bâtiment de transport léger La Grandière est revenu à La Réunion la semaine dernière, après un mois et demi de mission dans le détroit du Mozambique. Comme ils l'ont déjà fait à plusieurs reprises, les marins du Batral nous ont envoyé de leurs nouvelles. L'occasion d'apprendre, notamment, que le chaland de transport de matériel perdu le 8 mai à Mayotte a été renfloué et réembarqué sur le bâtiment :

« Apres six semaines d'absence et près de 5000 milles nautiques parcourus autour de Madagascar, le bâtiment de transport léger La Grandière a franchi les passes de Port des Galets, La Réunion, le jeudi 24 mai.

Le but premier de cette tournée des îles qui vient de s'achever était de ravitailler les troupes stationnées sur les Iles Eparses françaises d'Europa, de Juan de Nova et des Glorieuses : mission accomplie avec 130 tonnes de fret acheminées. A cette occasion, le BATRAL a fait relâche dans les ports étrangers de Tulear, Majunga, Diego Suarez, Tamatave et Port Louis.

Les soutes du La Grandière étaient également chargées de fret humanitaire. Ce fret - comprenant en particulier des livres scolaires collectés par le collège réunionnais Teixeira Da Motta - a été notamment distribué à Tamatave où les soeurs de l'orphelinat de Sainte Madeleine attendaient de pied ferme les marins français.

Onze sites de « plageage » ont été reconnus sur les Iles Eparses, Mayotte et Madagascar. Le La Grandière s'est même offert le luxe rare de « plager » sur un nouveau site situé au nord-ouest de la « Grande Ile », grâce à une excellente coopération entre les marines nationales malgache et française.

Notons enfin que l'embarcation de type LCVP (landing craft vehicules and personnel), victime le 8 mai d'une fortune de mer dans le lagon de Mayotte, a été renflouée deux jours plus tard : Le BATRAL a ainsi pu reprendre la suite de son programme, LCVP à bord ».

Antoine Honoré, officier à bord du La Grandière

Marine nationale