Défense
Marine russe : un troisième Kilo va être mis à l’eau pour la flotte du Pacifique

Actualité

Marine russe : un troisième Kilo va être mis à l’eau pour la flotte du Pacifique

Défense

Les Chantiers de l’Amirauté, à Saint-Pétersbourg, vont mettre à l’eau fin mars le Magadan, troisième des six nouveaux sous-marins du type Kilo commandés en septembre 2016 par la marine russe pour sa flotte du Pacifique. Les deux premiers de la série, les Petropavlovsk-Kamchatsky et Volkhov, ont été livrés en novembre 2019 et octobre 2020. Suivra rapidement le quatrième, nommé Ufa, qui a été mis sur cale en même temps que le Magadan.

Six unités du même type (Novorossiysk, Rostov na Donu, Stariy Oskol, Krasnodar, Velikiy Novogrod et Kolpino) ont pour mémoire été réceptionnées par la flotte russe de la mer Noire entre 2014 et 2016.

Il s’agissait des premières unités du type 636.3, version améliorée des précédents Kilo russes. Longs de 73 mètres pour une largeur de 10 mètres, ces sous-marins de 2350 tonnes de déplacement en surface ont une coque recouverte d’un revêtement anéchoïque. Ils sont armés par 52 marins. Capables d’atteindre 18 nœuds en plongée, ils offrent une autonomie de 45 jours, pour une distance franchissable allant selon leur constructeur jusqu’à 7500 milles à 7 nœuds ou 400 milles à faible vitesse en plongée. Leur profondeur d’immersion opérationnelle est donnée jusqu’à 240 mètres (300 maximum). Dotés de six tubes de 533mm, les nouveaux Kilo russes peuvent mettre en œuvre des torpilles lourdes, missiles Kalibr et mines.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Marine russe | Toute l'actualité des Forces Navales de la fédération de Russie