Défense
Marine : Une nouvelle promotion pour l'Ecole navale

Actualité

Marine : Une nouvelle promotion pour l'Ecole navale

Défense

Alors que le porte-hélicoptères Jeanne d'Arc quittera Brest le 15 décembre pour son 42ème du monde avec les élèves officiers, quelques 1500 personnes ont assisté au baptême de la promotion 2007 de l'Ecole navale. Cette dernière a été présentée à son drapeau le 20 octobre à Lanvéoc-Poulmic, dans le Finistère. La cérémonie marquait l'entrée officielle de cette promotion dans la Marine nationale, un moment fort pour les officiers élèves (OE) de première année, les « fistots » comme on les appelle. « Pour la première fois, le baptême de la nouvelle promotion des élèves de l'École des officiers du commissariat de la Marine (EOCM) a eu lieu en même temps que la présentation aux drapeaux de l'École navale. Les promotions d'élèves officiers du commissariat de la marine reçoivent chacune un nom de baptême, nom choisi par le commandant de l'EOCM. Cette année, cette promotion porte le nom d'Emmanuel Desgrées du Loû. Elle marque également, pour la première fois, la présentation au drapeau de l'École Militaire de la Flotte (EMF), de la promotion 2007 des officiers sous contrat long », précise la Marine nationale.

94 élèves, dont 8 étrangers

Forte de 70 élèves recrutés sur concours externe, 11 élèves recrutés sur concours interne, 5 élèves recrutés sur titre et 8 élèves étrangers, la nouvelle promotion de l'Ecole navale s'est consacrée au cours de ces deux premiers mois à la formation élémentaire maritime et militaire. Les visites et stages réalisés dans diverses unités de la marine et un premier embarquement sur bâtiment-école ont permis à ces jeunes officiers élèves de mieux appréhender leur futur métier de marin. Le stage d'apprentissage réalisé entre le 1er et le 12 octobre 2007, dans différentes formations (bâtiments de surface, sous-marins et bases aéronavales), a offert aux OE l'opportunité de s'immerger dans la vie quotidienne des marins, en vivant successivement la journée d'un matelot, celle d'un officier marinier ou d'un officier et, en étant associé à leurs différentes fonctions. Il s'agit d'un apprentissage vivant, concret et intuitif dont le but est de pousser les élèves à devenir «moteur» de leur formation. Ce stage donne aux élèves les clés d'une bonne compréhension de la plupart des enseignements qu'ils suivront au cours de leur scolarité.

Inciter les jeunes de milieux dits défavorisés à rejoindre la marine

Lors de la cérémonie du 20 octobre, l'École navale a accueilli un public nombreux : parents, hautes autorités civiles et militaires comme le chef d'état-major de la marine mais également la fondation d'Auteuil et un Etablissement Public d'Insertion de la Défense (EPID). Dans le cadre du dispositif «égalité des chances» qui vise à faire connaître les grandes écoles militaires à un public défavorisé ont reçu ces deux structures dans le but « d'affirmer encore plus le lien Armée-Nation». Vingt personnes de l'EPID, qui participe au dispositif «Défense, 2ème chance», étaient présentes pour découvrir l'institution, le milieu militaire et les différentes formations que proposent l'Ecole Navale et le Groupe des Ecoles du Poulmic (EN/GEP). Selon la marine : « Cet accueil a permis de sensibiliser les jeunes aux opportunités offertes par l'École navale et le groupe des écoles du Poulmic. Ce jeune public a pu découvrir un univers professionnel, dynamique et ouvert. Il a pu apprécier les métiers de la Marine nationale et notamment celui d'officier de Marine lors de la cérémonie de présentation aux drapeaux. Cela fera peut-être naître des vocations ! »
____________________________________________________

- EN SAVOIR PLUS SUR LES METIERS DE LA MARINE

Marine nationale