Pêche
Marins sans Frontières envoie une troisième vedette de sauvetage à Madagascar

Actualité

Marins sans Frontières envoie une troisième vedette de sauvetage à Madagascar

Pêche
Marine Marchande

Ancienne vedette de deuxième classe de la Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM), la Norma a embarqué hier, dans le port de La Rochelle-La Pallice, à bord du MN Calao, l’un des rouliers de la Maritime Nantaise affrétés par le ministère des Armées. Direction l’océan Indien, où elle va rejoindre Madagascar et renforcer les moyens de secours en mer d’une île qui en manque cruellement.

Longue de 10.22 mètres pour une largeur de 3.65 mètres, l'ex-SNS 230 Philippoise est équipée de deux moteurs Iveco de 200 cv. Déclassée au sein de la SNSM, elle a été reprise par Marins Sans Frontières. Entièrement révisée, équipée d'un radar et repeinte à ses couleurs à Palavas-les-Flots, la vedette a rejoint La Rochelle via le Canal du Midi, sous la conduite de Gérard d'Aboville, vice-président de l'association.

 

La vedette Norma

La vedette Norma (© MARINS SANS FRONTIERES)

 

Débarquement à Mayotte avant de rejoindre Tolaria

Le MN Calao débarquera le bateau à Mayotte, d’où il partira pour Madagascar. Réceptionné à  Mahajanga, il sera officiellement remis par l’association, dans le cadre d'une convention de mise à disposition établie pour une période initiale de 5 ans (renouvelable), à l'Agence Portuaire Maritime et Fluviale (APMF). Il s'agit de l'établissement public en charge de tout le trafic maritime malgache, qui en assurera l’exploitation.  

Norma aura pour port d’attache Tolaria, situé sur le canal du Mozambique, à hauteur du tropique du Capricorne. La vedette aura comme missions le sauvetage en mer dans les eaux territoriales malagasys, en coopération avec le CROSS Réunion dans le cadre de la Convention de Hambourg sur les opérations de recherche et de sauvetage maritimes, qui a été ratifiée par Madagascar. Dans cette zone très dangereuse où de nombreuses personnes ont péri ces dernières années, elle réalisera également des opérations d’assistance médicale et évacuations sanitaires, de prévention de la pollution, de surveillance et la sécurisation des manifestations nautiques. La vedette sera par ailleurs employée pour les missions de sécurité, contrôle, surveillance maritime et inspection en mer qui incombent à l’APMF.

Seulement deux embarcations pour 7200 kilomètres de côtes

Prenant le nom du célèbre opéra de Bellini, Norma est la troisième ex-vedette de la SNSM restaurée et mise à disposition des autorités de Madagascar par Marins Sans Frontières. Les deux premières, Aïda et Tosca, baptisées en hommage aux œuvres de Verdi et Puccini, sont respectivement arrivées en 2011 à Majunga et en 2015 à Nosy Be. Et l’association va poursuivre et amplifier son action puisqu’une ancienne vedette de 1ere classe de la SNSM arrivera en 2018 sur l'ile Sainte Marie, au nord-est de Madagascar. Une autre vedette, cette fois de seconde classe, est ensuite prévue pour renforcer les moyens de sauvetage à Morondava, dans le canal du Mozambique. A terme, Marins Sans Frontière souhaite déployer 10 vedettes le long du littoral du pays. « Madagascar compte 7200 kilomètres de côtes où

SNSM | Toute l'actualité de la société nationale de sauvetage en mer